Mehdi, 24 ans, un Français "sans titre de séjour" pour l’ANPE

14 janvier 2008 - 00h20 - Ecrit par : L.A

Mehdi Aboualiten a 24 ans. Il vit dans le Xe arrondissement à Paris, chez ses parents : une mère française, un père né au Maroc qui a la nationalité française depuis "trente ans", obtenue à son mariage avec la mère de Mehdi.

Lui n’a jamais eu la nationalité marocaine. Il ne parle pas l’arabe et n’a que des papiers français qui indiquent "Mehdi Fernand Mohamed Aboualiten", en souvenir du prénom de ses deux grands-pères. Il dit qu’il se sent "jambon-beur, moitié-moitié mais quand même en majorité très Français".

Medhi alterne son activité de vidéaste avec des périodes de petits boulots. Après avoir réalisé la décoration d’une boutique de vêtements et travaillé durant un an, il peut prétendre aux allocations chômage. Le 26 décembre, sur le coup de 11 heures, il se présente à l’antenne Assedic du passage Dubail, près du canal Saint-Martin, non loin de son domicile, pour y présenter son dossier.

Problème : il a bien préparé fiches de paye, et a même son livret de famille en poche, mais a oublié la photocopie de sa carte d’identité. Il devra donc revenir. Mais, quelques jours plus tard, arrive par la Poste un courrier à en-tête de l’ANPE, que s’est procuré Rue89 :

"Vous ne remplissez pas à ce jour la (les) condition(s) pour être inscrit(e) sur la liste des demandeurs d’emploi : Vous n’avez pas présenté de titre de séjour ou de travail vous permettant d’accéder au marché du travail."

Titre de séjour ? Sur son dossier, Mehdi Aboualiten avait pourtant coché "nationalité française". Il avait bien omis de verser au dossier une photocopie de sa carte d’identité. Mais c’est bien sur la seule base de son patronyme que les services ont préjugé qu’il était étranger et donc qu’il avait besoin d’un "titre de séjour" pour travailler en France.

Lui qui n’a jamais eu d’autres papiers que tricolores est choqué ; son père, carrément outré. Même si, à 24 ans, le jeune Parisien s’estime "insulté", il confie pourtant s’être fait aux contrôles de police "pour les bronzés"... "quand ils sont bien faits" :

C’est la première fois que le jeune homme dit avoir "la preuve écrite" d’un délit de faciès, même s’il raconte, au quotidien, "les contrôles de police" et les taxis qui le snobent lorsqu’il les hèle la nuit.

Pour l’heure, le demandeur d’emploi n’a pas encore répondu au courrier du 27 décembre. Contacté par Rue89, le service de presse de l’Unedic n’avait pas donné suite à nos sollicitations mardi après-midi.

Mais, côté syndicats dans les services publics de l’emploi, on note qu’on franchit ici "un nouveau pas très inquiétant". Au SNU-ANPE, Sylvette Uzan-Chomel estime peu probable que le courrier envoyé à Mehdi Aboualiten relève de consignes explicites, et songe davantage à "une initiative individuelle". Elle dénonce toutefois "le résultat d’un climat général qui incite au zèle".

Rue89 - Chloé Leprince

Tags : Racisme - Emploi - Immigration

Nous vous recommandons

Hakim Ziyech répond à Vahid Halilhodzic

Depuis quelques mois, Hakim Ziyech est indésirable en sélection nationale, en raison de «  son manque d’implication lors des derniers rassemblements  ». Le joueur marocain qui évolue à Chelsea s’est enfin exprimé sur la situation qui l’oppose à Vahid...

Décision du tribunal de l’UE : l’Algérie salue une victoire du Polisario

Suite à l’annulation de deux accords de partenariat commerciaux du Maroc par la justice européenne, l’Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, a salué « une victoire éclatante pour la cause du peuple sahraoui...

L’Espagne affectée par la rupture des relations Maroc-Algérie ?

La décision de l’Algérie de « rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc » fait craindre à l’Espagne une remise en cause du dialogue engagé avec le royaume en vue de la reprise des relations diplomatiques.

Le Maroc fortement exposé aux tsunamis

Des chercheurs espagnols du Conseil supérieur de la recherche scientifique (CSIC) ont récemment indiqué dans une étude que des tsunamis éventuellement provoqués par des failles de saut directionnelles, comme celle d’Averroès dans la zone centrale de la mer...

Le Gendarme était .. un trafiquant de drogue

Alors qu’il suivait une formation à la caserne mobile de la Gendarmerie royale de Nouaceur pour devenir chef de poste, un sergent de la gendarmerie a été arrêté pour son implication présumée dans un réseau international de trafic de...

Aïd Al-Adha : l’arrivée massive des MRE devrait faire grimper les prix

Pour fêter l’Aïd Al-Adha, les Marocains devront faire face à une hausse du prix des bêtes destinées au sacrifice. Plusieurs raisons expliquent cette situation, dont l’arrivée massive des MRE cette année.

Marrakech fait sa pub sur France 2

« La Fête de la Chanson à l’Orientale », c’est l’émission tournée à Marrakech que propose France 2 à ses téléspectateurs ce samedi soir en prime time. De grands noms de la musique, de la culture et du show-biz, mais aussi de la politique, de la France et du Maroc...

Clarence Seedorf, légende du football néerlandais, se convertit à l’islam

Clarence Seedorf, figure du football néerlandais devenue entraîneur, s’est converti à l’islam à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Toutefois, il garde son nom de naissance.

Eric Zemmour devant la justice pour ses propos sur les mineurs marocains

Le procès d’Eric Zemmour s’ouvrira mercredi 8 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris. La Ligue des droits de l’Homme et plusieurs associations et collectivités avaient déposé plainte suite aux propos du journaliste sur les migrants mineurs. De...

Le Maroc va-t-il lever les restrictions sanitaires liées au Covid-19 ?

Le Maroc pourrait lever progressivement les mesures de restrictions sanitaires comme l’ont déjà fait certains pays notamment les États-Unis et la France. Dans ce sens, un plan est en cours de finalisation.