Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

2 avril 2023 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Le tourisme de montagne est une opportunité stratégique pour le développement durable des régions de montagne, a déclaré Nadia Fettah Alaoui, lors d’une rencontre avec les acteurs du secteur à Oukaimeden, précisant que ce secteur peut attirer jusqu’à 500 000 touristes par an, dont 80 % de nationaux. Le Maroc compte plusieurs destinations de montagne connues pour leur beauté naturelle et leur diversité culturelle, comme l’Atlas, le Rif ou le massif du Toubkal.

À lire : Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

Pour renforcer l’attractivité et exploiter le potentiel de ces zones qui abritent près de 20 % de la population marocaine et couvrent plus de 40 % du territoire national, la ministre a annoncé la mise en place d’un label « Montagne » pour mettre en valeur les produits et services touristiques des zones de montagne, ainsi que la création d’un fonds d’investissement spécifique au tourisme de montagne pour soutenir les projets structurants et innovants dans ce domaine. Le fonds sera doté d’un budget de 200 millions de dirhams, précise-t-elle.

À lire : Maroc : le sport de montagne, une discipline ignorée par les autorités

Aussi, le cadre juridique et fiscal applicable au tourisme de montagne sera-t-il mis en place afin de simplifier les démarches administratives et d’attirer les investissements privés dans le secteur, a ajouté Nadia Fettah Alaoui, annonçant par ailleurs la réalisation des campagnes de communications ciblées, des actions de sensibilisation et de formation des professionnels et des populations locales, la participation à des salons et événements spécialisés en vue de promouvoir le tourisme de montagne.

À lire : Tourisme : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

La ministre prévoit aussi de développer les infrastructures et équipements nécessaires à l’accueil des touristes de montagne (routes, sentiers, remontées mécaniques, hébergement, centres d’interprétation, etc) afin de diversifier l’offre touristique en montagne et de proposer des activités adaptées aux saisons et profils de la clientèle (randonnée, ski, VTT, rafting, accrobranche, etc.). Nadia Fettah Alaoui a lancé un appel à la mobilisation de tous les acteurs afin de faire du tourisme de montagne un levier du développement local et régional, créateur de richesse et d’emplois.

Sujets associés : Tourisme - Nadia Fettah Alaoui

Aller plus loin

Tourisme : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Dans un contexte de relance du secteur touristique, fortement touché par la crise du Covid-19, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse. Le royaume ambitionne de doubler le...

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus...

Maroc : le sport de montagne, une discipline ignorée par les autorités

Au Maroc, des centaines d’agences et de groupes proposent des randonnées et activités en montagne à des professionnels et amateurs de cette discipline. Mais les autorités ne...

Tourisme de montagne : un potentiel très négligé au Maroc

La députée du groupe socialiste à la Chambre des représentants, Aïcha El Karji, a interpelé le gouvernement sur le peu d’intérêt accordé au tourisme de montagne au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Des villages marocains parmi les plus beaux du monde

Deux villages marocains figurent sur la liste des plus beaux villages du monde qui ont reçu la palme de « Best Tourism Villages 2022 » de la part de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

L’un des plus beaux endroits au monde est Marocain

L’Erg Chebbi, ou dunes de Merzouga dans le Sahara marocain, est l’un des plus beaux endroits au monde, selon un classement réalisé par Time Out.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Maroc : forte hausse des recettes touristiques

À fin mai dernier, les recettes de l’activité touristique se sont établies à 20 milliards de dirhams, en progression de 173,1 % par rapport à la même période un an plus tôt.