Trafic de mineurs marocains : des Algériens devant la justice française

25 novembre 2023 - 21h00 - France - Ecrit par : S.A

Des Algériens soupçonnés de trafic de mineurs isolés étrangers dont des Marocains, de stupéfiants, de psychotropes et de recel de vols comparaitront en décembre devant le tribunal correctionnel de Paris.

Le procès de sept Algériens s’ouvrira le 14 décembre devant le tribunal correctionnel de Paris et se poursuivra jusqu’au 20 décembre. Selon des sources proches du dossier, six d’entre eux, âgés de 23 à 39 ans, sont accusés de trafic de stupéfiants, de psychotropes et de recel de vols, fait savoir Le Courrier de l’Atlas. Quant au septième individu, il est accusé de trafic de psychotropes et recel de vol sur la période de mars à mi-juin 2022. Selon le parquet de Paris, leurs victimes sont 17 mineurs, âgés entre 8 et 16 ans, ayant fui le Maroc et l’Algérie, et dont l’exploitation vise à créer une dépendance chez eux, dans le but de tirer profit de leurs activités criminelles.

À lire :Melilla : un réseau de trafic de haschich exploitant des mineurs marocains démantelé

Sous l’influence de ce réseau criminel, ces mineurs auraient été incités à consommer des psychotropes, notamment le Rivotril et le Lyrica, à commettre des vols, notamment près de la Tour Eiffel. Selon l’avocate de l’association Hors la Rue, qui vient en aide aux enfants et adolescents étrangers en situation de rue, ces mineurs sont exposés à des risques immédiats de mort ou de blessures. « Ils m’ont dit de prendre ça, que ça me ferait du bien… J’ai pris une demi-pilule de Rivotril et j’ai continué, continué, continué… », a témoigné l’un d’entre eux, un Marocain âgé de seulement dix ans.

Sujets associés : France - Paris - Algérie - Droits et Justice - Trafic - Vol

Aller plus loin

France : des Algériens condamnés pour trafic de mineurs marocains

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné six ressortissants algériens, accusés d’avoir drogué et poussé des mineurs marocains à voler des touristes au pied de la tour Eiffel.

Maroc : des mineurs sous la coupe des mendiants professionnels

Au Maroc, nombreux sont les mineurs qui sont exploités par des mendiants professionnels. Ces enfants qui subissent l’asservissement s’adonnent parfois à des activités criminelles.

Melilla : un réseau de trafic de haschich exploitant des mineurs marocains démantelé

La Garde civile a démantelé un réseau criminel dédié au trafic de haschich depuis le Maroc qui a commencé à utiliser des mineurs pour introduire cette drogue à Melilla après la...

Procès à Paris : des mineurs marocains drogués et exploités par des Algériens

Le procès visant six hommes, tous d’origine algérienne, accusés d’exploiter de jeunes mineurs isolés d’origine marocaine, s’est ouvert ce jeudi 14 décembre à Paris.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.