Transport maritime : le Maroc doit disposer d’un pavillon national

30 juillet 2021 - 07h20 - Espagne - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La crise survenue avec l’Espagne a fait ressortir la nécessité pour le Maroc de disposer d’un pavillon national. Mais, de nombreuses raisons ralentissent la concrétisation de ce projet.

Alors que l’opération Marhaba se poursuit normalement, des retards ont été constatés dans le lancement de la liaison maritime entre Tanger Med et le port portugais de Portimao. Ce retard dévoile et accentue l’importance d’un pavillon national dont le Maroc est privé depuis plus de 10 ans. Pour Abdelaziz Mantrach, président de l’Association professionnelle des Agents maritimes consignataires des navires et courtiers d’affrètement du Maroc (APRAM), « il est vital que le transit de nos MRE et le transport des exportations soient assurés par un pavillon national ». Pour preuve, rapporte l’Opinion, c’est grâce à la subvention de 4,5 milliards de dhs débloquée par l’Etat que le royaume a pu louer deux navires estoniens, pour assurer la liaison Sète-Tanger Med, sauvant ainsi l’édition 2021 de l’Opération Marhaba.

Par ailleurs, la disparition précoce du pavillon marocain est principalement liée à la libéralisation du secteur maritime, la mauvaise gestion des entreprises et leur non-compétitivité, sans oublier les séquelles de la transformation du business model survenue fin 1980 dans le secteur maritime. De là, le royaume s’est tourné vers le secteur portuaire et a suffisamment investi dans les infrastructures. Avec 3 500 km de côtes, le Maroc aurait fait mieux en se dotant d’un pavillon national.

Toutefois, pour soutenir la concurrence, le Maroc doit assurer au pavillon une protection. Cela implique le reniement de certains accords internationaux. Puisque, « la mise en place d’une flotte dans ces conditions, et sans prendre en compte la réalité du secteur, est un suicide ». Mais « il n’empêche que le Maroc se doit d’avoir un pavillon national, non pas pour concurrencer les méga-transporteurs, mais pour disposer d’une flotte stratégique », a précisé le responsable. Ainsi, il est indispensable de mettre en place une stratégie de bonne gouvernance et prioriser la compétitivité du pavillon. Bien que ce choix ne soit pas facile, le pays est tenu d’aller jusqu’au bout pour son propre développement.

Sujets associés : Espagne - Maritime - Transports - Développement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Transport maritime : le Maroc a besoin d’une flotte nationale

Ces dernières années, la connectivité portuaire du Maroc a été une vraie réussite, passant de la 81ᵉ place à la 22ᵉ, au bout de 14 ans. Seulement, la souveraineté économique est...

Le Maroc reçoit le prix du meilleur pavillon à Dubaï

Une nouvelle distinction dans le tourisme pour le Maroc qui vient d’obtenir le prix « du meilleur pavillon » à l’Arabian Travel Market (ATM) qui vient de se tenir à...

Nous vous recommandons

Espagne

Aid al-Adha : Vox se plaint de l’influence du Maroc

La section Ceuta du parti d’extrême droite Vox reproche au gouvernement de reporter le Conseil des porte-parole initialement prévue pour le mercredi 21 juillet, rappelant que la fête de l’Aïd al-Adha est célébrée le mardi 20 juillet dans toute l’Espagne et...

Le Maroc décide de rapatrier les saisonnières bloquées en Espagne

Le Maroc a décidé de rapatrier les saisonnières marocaines bloquées depuis plus d’un mois dans le Sud de l’Espagne, le 15 juin 2021. Cette date marquera la reprise des vols de et vers le royaume.

Espagne : un Marocain agresse un médecin pour avoir fait accoucher sa femme sans voile

Des agents de santé du service des urgences d’Alhama de Murcia ont été victimes d’agression et de menaces de la part d’un Marocain dont la femme était sur le point d’accoucher. Ils s’étaient rendus au domicile du couple pour transférer cette dernière qui avait...

Wafaa, tuée en 2019 en Espagne, enterrée dimanche

Wafaa Sebbah, la jeune Marocaine assassinée en 2019 par un criminel de Carcaixent (province de Valence), a été enterrée dimanche au cimetière musulman d’Alsalam à Chiva. Une centaine de personnes étaient présentes à ces obsèques pour témoigner leur solidarité...

Espagne : un Dominicain arrêté pour tentative de meurtre sur un Marocain

La Garde civile a arrêté ce jeudi à Madrid un jeune dominicain de 21 ans pour son lien présumé avec un réseau de trafic de drogue qui a tenté de tuer un Marocain, membre d’un autre réseau.

Maritime

Maroc : le trafic passagers dans les ports a baissé de 85%

Le trafic des passagers dans les ports a baissé de 85% à fin août 2020 par rapport à la même période de l’année dernière, relève l’Agence nationale des ports (ANP).

Le Maroc prolonge la suspension des liaisons aériennes

Le Maroc décidé de prolonger la suspension des liaisons aériennes et maritimes, selon des sources proches des milieux du transport aériens cités par la Map.

Les ambitions du Maroc pour le transport maritime

Le Maroc a l’ambition de développer des ferries long-courriers devant relier ses ports aux ports européens. Abdelkader Amara a fait savoir que le royaume est prêt à soutenir le secteur privé dans ce...

Un navire militaire espagnol en mission dans les eaux proches du Maroc

Le patrouilleur à haute altitude « Vigía » a quitté la base navale de Puntales (Cadix), pour effectuer des opérations permanentes de surveillance au large du Maroc.

Le Maroc et l’Espagne effectuent une patrouille navale conjointe dans le Détroit de Gibraltar

Le navire de la marine royale marocaine « Raïs Al Mounastiri » et celui de la marine espagnole «  Meteor  », ont effectué mercredi 17 février, un exercice de patrouille navale conjoint dans le Détroit de...

Transports

Vidéo : témoignage d’un passager bloqué sur le bateau GNV à Sète

Un ferry GNV, assurant la ligne Nador-Sète, n’a pas été autorisé pour accoster au port de Sète. Mohamed Rahmoun qui fait partie des 800 passagers à bord, témoigne à travers une vidéo.

Une colère royale sonne le début des travaux de rénovation d’une route à Salé

En raison de la dégradation d’une importante artère de la ville de Salé, le roi Mohammed VI serait en colère. Suite à ce constat, des travaux d’aménagement sont entrepris sur cette voie, du coup, fermée à la circulation pour quelques...

Covid-19 /Fête de fin d’année : voici la carte des restrictions sanitaires

Bien que les nouveaux cas de contamination au coronavirus aient baissé, les restrictions demeurent en vigueur jusqu’à nouvel ordre au Maroc, particulièrement par ces temps de fête. Jusqu’au 10 janvier 2021, celles-ci sont allégées ou renforcées en...

Maroc : très cher coût de maintenance du réseau routier

La maintenance du réseau routier est d’une importance capitale pour le royaume. Sur le budget total octroyé annuellement aux routes, près de 46%, soit trois milliards de dirhams (MMDH) y sont dédiés.

Grosse prise de drogue dans le sud du Maroc

Les éléments de la police ont déjoué une tentative de drogue à Guergarate, dans le sud du Maroc, à bord d’un camion de transport international, portant des plaques d’immatriculation d’un pays subsaharien.

Développement

Maroc : quelles réformes pour l’après covid-19 ?

L’économiste et universitaire marocain, Najib Akesbi, a affirmé qu’en dépit des conséquences négatives, la pandémie du coronavirus offre l’opportunité aux décideurs politiques de faire certaines réformes audacieuses et indispensables. C’était au cours d’une...

La commission Benmoussa dépose son rapport au roi Mohammed VI fin janvier 2021

La commission spéciale chargée d’élaborer le nouveau modèle de développement du Maroc a terminé ses consultations. Le rapport, actuellement en phase de finalisation de rédaction, devrait être remis au roi Mohammed VI au plus tard début janvier...

Aucune ville marocaine dans le top 100 mondial en matière de développement durable

Le classement Sustainable Cities 2022 des villes les plus avancées en matière de développement durable dans le monde a été dévoilé mardi par l’agence Arcadis. Aucune ville marocaine ne figure dans le top 100 de ce...

Une nouvelle ferme solaire mise en service très prochainement dans le nord

L’installation des fermes solaires se poursuit au Maroc. Après celle d’Oualidia, opérationnelle depuis le premier trimestre 2021, c’est une nouvelle ferme qui sera mise en service très prochainement dans le Nord du...

Maroc : un projet de loi pour interdire le mariage des mineurs

Le parti du progrès et du socialisme (PPS) vient de déposer un projet de loi pour réguler le mariage des mineurs au Maroc. Il propose ainsi d’interdire tout mariage avant 18 ans, situation prévue dans cas exceptionnels par le code de la...