Transport maritime : le Maroc doit disposer d’un pavillon national

30 juillet 2021 - 07h20 - Ecrit par : J.K

La crise survenue avec l’Espagne a fait ressortir la nécessité pour le Maroc de disposer d’un pavillon national. Mais, de nombreuses raisons ralentissent la concrétisation de ce projet.

Alors que l’opération Marhaba se poursuit normalement, des retards ont été constatés dans le lancement de la liaison maritime entre Tanger Med et le port portugais de Portimao. Ce retard dévoile et accentue l’importance d’un pavillon national dont le Maroc est privé depuis plus de 10 ans. Pour Abdelaziz Mantrach, président de l’Association professionnelle des Agents maritimes consignataires des navires et courtiers d’affrètement du Maroc (APRAM), « il est vital que le transit de nos MRE et le transport des exportations soient assurés par un pavillon national ». Pour preuve, rapporte l’Opinion, c’est grâce à la subvention de 4,5 milliards de dhs débloquée par l’Etat que le royaume a pu louer deux navires estoniens, pour assurer la liaison Sète-Tanger Med, sauvant ainsi l’édition 2021 de l’Opération Marhaba.

Par ailleurs, la disparition précoce du pavillon marocain est principalement liée à la libéralisation du secteur maritime, la mauvaise gestion des entreprises et leur non-compétitivité, sans oublier les séquelles de la transformation du business model survenue fin 1980 dans le secteur maritime. De là, le royaume s’est tourné vers le secteur portuaire et a suffisamment investi dans les infrastructures. Avec 3 500 km de côtes, le Maroc aurait fait mieux en se dotant d’un pavillon national.

Toutefois, pour soutenir la concurrence, le Maroc doit assurer au pavillon une protection. Cela implique le reniement de certains accords internationaux. Puisque, « la mise en place d’une flotte dans ces conditions, et sans prendre en compte la réalité du secteur, est un suicide ». Mais « il n’empêche que le Maroc se doit d’avoir un pavillon national, non pas pour concurrencer les méga-transporteurs, mais pour disposer d’une flotte stratégique », a précisé le responsable. Ainsi, il est indispensable de mettre en place une stratégie de bonne gouvernance et prioriser la compétitivité du pavillon. Bien que ce choix ne soit pas facile, le pays est tenu d’aller jusqu’au bout pour son propre développement.

Tags : Espagne - Maritime - Transports - Développement

Aller plus loin

Transport maritime : le Maroc a besoin d’une flotte nationale

Ces dernières années, la connectivité portuaire du Maroc a été une vraie réussite, passant de la 81ᵉ place à la 22ᵉ, au bout de 14 ans. Seulement, la souveraineté économique est...

Le Maroc reçoit le prix du meilleur pavillon à Dubaï

Une nouvelle distinction dans le tourisme pour le Maroc qui vient d’obtenir le prix « du meilleur pavillon » à l’Arabian Travel Market (ATM) qui vient de se tenir à...

Nous vous recommandons

Les banques françaises s’arrachent les ingénieurs financiers marocains

Le magazine Marianne a consacré un article aux ingénieurs marocains pour non seulement saluer leur succès mais aussi pour vanter la qualité des formations en mathématique qu’ils reçoivent dans les lycées et classes préparatoires du Maroc avant de venir...

Maroc : ces villes où le variant Omicron flambe déjà

Les villes de Rabat et Casablanca sont fortement touchées par le variant Omicron. La grande majorité des tests effectués dans ces villes sont positifs au nouveau variant. Les autorités craignent une rechute épidémiologique, appelant à renforcer les mesures...

Huile d’argan : le Maroc tente de protéger son trésor

Le Maroc a décidé de restreindre l’exportation de l’huile d’argan. Par cette mesure qui semble extrême, les autorités veulent protéger un terroir de plus en plus monopolisé par les multinationales de la...

Adil Rami et sa nouvelle compagne en vacances à Marrakech

Le footballer français d’origine marocaine Adil Rami et sa nouvelle compagne, l’ex-candidate de télé-réalité Léna Guillou passent actuellement des vacances de rêve à Marrakech.

Tanger : deux jeunes filment l’agression sexuelle d’une fille

Deux jeunes ayant agressé une jeune fille à Tanger , ont partagé la vidéo de leur forfait sur Facebook, suscitant la colère des internautes qui réclament des autorités leur arrestation immédiate.

Importante découverte archéologique au Maroc

L’Acheuléen le plus ancien d’Afrique du Nord datant de 1,3 million d’années a été découvert dans la périphérie de Casablanca. Cette information émane des chercheurs marocains qui ont participé au programme de...

Vous avez reçu une dose du vaccin AstraZeneca, ceci vous concerne

Le ministère de la Santé a lancé un appel aux personnes ayant déjà reçu la première dose du vaccin AstraZeneca de se rendre aux centres de vaccination pour la deuxième dose avant le 28 août, et ce, afin d’éviter la...

Tanger à deux doigts de l’effondrement sanitaire

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés continue de progresser à Tanger, selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires. Les autorités locales ont décidé de serrer la vis.

JO 2021 : les huit mois de préparation de Teddy Riner au Maroc

En quête d’un troisième titre, le double médaillé olympique français Teddy Riner s’est exilé ces huit derniers mois au Maroc pour se préparer tant physiquement que mentalement. Une équipe de France 2 s’est intéressée au sportif qui pour avancer a fait de...

« Badr Hari doit gagner le combat contre Arkadiusz Wrzosek »

Le combat contre le Polonais Arkadiusz Wrzosek (14-5, 9 KO) prévu ce samedi 19 mars à Hasselt en Belgique, dans le cadre du Glory 80 est un énorme défi que le champion marocain de kick-boxing Badr Hari (106-16, 92 KO) doit relever pour prouver sa...