Recherche

La traversée de tous les dangers d’un Marocain

© Copyright : DR

26 octobre 2019 - 22h00 - Société

Il lui a fallu 22 mois et seulement 10.000 dirhams pour traverser l’Afrique en longueur. Arrivé à Cape Town samedi dernier après une longue aventure à travers les contrées africaines, Youssef Sahsah, qui avait fait le départ de Laâyoune à vélo, quittera l’Afrique du Sud en direction de l’Égypte dans deux mois.

La longue traversée de Youssef l’avait amené à travers plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne, notamment, la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie, la Guinée-Bissau, en passant par le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Niger, le Gabon, le Congo, l’Angola, la Namibie, avant d’atterrir en Afrique du Sud.

Le jeune homme se rappelle avoir vécu des aventures rocambolesques lors de son périlleux voyage, en particulier, au Gabon où il a rencontré des membres de la tribu « Bouiti ». Contraint de consommer une herbe lors d’un rituel thérapeutique, il avait l’impression d’avoir ingurgité une drogue forte.

Il a par ailleurs expérimenté de sérieux problèmes de santé au Niger. Un antibiotique périmé allait lui coûter la vie, l’obligeant à rester alité pendant 15 jours, avec une jaunisse et un arrêt des enzymes hépatiques. « Ce n’est pas une mauvaise chose de mourrir pour son rêve », s’est-il dit.

Quant à son choix du continent africain, Youssef a tenu à faire passer un message important à ses yeux : « Je voudrais que les gens commencent à utiliser le sens de la vue au lieu de l’ouïe [...]. L’Afrique m’a appris l’amour et l’échange et les Africains m’ont épaté avec leur coeur d’or. Nous devons regarder l’Afrique avec notre coeur. Une terre pleine d’espoir malgré la douleur ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact