Recherche

Twitter encore une fois accusé de racisme

© Copyright : DR

23 septembre 2020 - 06h30 - Monde

Le réseau social est accusé de mettre les visages de personnes blanches en avant que ceux des personnes noires. Ce biais jugé raciste est imputable à un algorithme chargé de recadrer automatiquement les images.

La toile était en ébullition le week-end dernier. Un algorithme mis en place il y a deux ans recadre l’image sur le visage de la personne blanche et efface celle de la personne noire. Un test avec les visages de Mitch McConnell, sénateur blanc de 78 ans, et l’ancien président Barack Obama en est la parfaite illustration. Peu importe l’emplacement des visages, Twitter choisit chaque fois la photo de Mitch McConnell.

D’autres tests ont été faits avec des personnages des Simpson, Lenny et Carl, et même avec des labradors, de couleur noire ou sable. Les résultats obtenus sont les mêmes. L’algorithme de Twitter préfère les visages blancs aux visages noirs. Le réseau social avait mis en place ce recadrage automatique en 2018.

Face aux accusations de racisme, plusieurs cadres de Twitter tentent d’apporter des éclaircissements. Le directeur du design du réseau social, Dantley Davis Dantley Davis a expliqué que l’algorithme de recadrage de l’image se basait sur le taux de contraste. Résultat : les personnes de couleur blanche sont souvent mises en avant sur les aperçus.

"Nous allons examiner cela, a promis pour sa part Zehan Wang, l’un des co-auteurs du billet de blog de 2018 sur le recadrage. L’algorithme ne fait pas du tout de détection de visage (il a en fait remplacé un algorithme précédent qui le faisait). Nous avons mené des études sur les biais avant leur publication en 2017. À l’époque, nous avons constaté qu’il n’y avait pas de biais significatif entre les ethnies (ou les sexes)".

Mots clés: Twitter , Racisme

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact