Ukraine : Des Marocains contraints de combattre contre la Russie

11 juin 2024 - 10h00 - Monde - Ecrit par : P. A

Des Marocains naturalisés ukrainiens se seraient enrôlés dans l’armée ukrainienne pour aller au front contre l’armée russe.

« Un groupe de Marocains à double nationalité a rejoint l’armée ukrainienne ces derniers jours et se trouve actuellement sur les lignes de front contre les forces russes. D’autres prévoient de se soumettre à l’enregistrement obligatoire, dont la période prendra fin le mois prochain », écrit Hespress. L’un d’eux a confié au média avoir pris cette décision, « car il n’y avait pas d’autre solution pour moi », confirmant que « de nombreux Marocains ont rejoint la conscription ces derniers jours et se trouvent actuellement sur les lignes de front contre la Russie ».

Le Maroco-ukrainien souligne que leur refus de rejoindre l’armée ukrainienne aurait entraîné « des obstacles fiscaux, allant jusqu’au gel des comptes bancaires ». Il déplore l’inaction « des autorités marocaines pour convaincre leurs homologues ukrainiennes d’arrêter ce processus, ce qui nous a poussés à nous résigner à la réalité ». « C’est la voie de la guerre et il n’y a pas de retour en arrière, et la probabilité de mourir ou d’être blessé est très élevée ».

À lire : Le difficile équilibre du Maroc dans la guerre Russie-Ukraine

La loi sur la conscription obligatoire est entrée en vigueur en Ukraine le 18 mai dernier. Elle constitue, selon les autorités du pays, « un moyen de combler le manque énorme de soldats tués dans la guerre contre la Russie ». Avec l’interdiction de voyage à l’étranger pour les détenteurs de double nationalité, l’ambassade des États-Unis a récemment conseillé à ses ressortissants de respecter les instructions des autorités locales. « Kiev ne considère les personnes à double nationalité que comme des citoyens devant défendre leur patrie », a expliqué Andriy Demchenko, porte-parole du Service des frontières de l’Ukraine, dans un entretien accordé à la revue américaine « Politico ».

De son côté, la Russie aussi a « enrôlé des jeunes Africains dans sa guerre contre l’Ukraine, et a menacé ce groupe, principalement composé d’étudiants, de nombreuses sanctions, comme le non-renouvellement de leur permis de séjour étudiant en cas de refus », fait savoir l’agence Bloomberg, citant des responsables européens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Ukraine - MRE

Aller plus loin

Malgré la guerre, les Ukrainiens sont plus heureux que les Marocains (rapport)

Le World Happiness Report a publié un nouveau classement ce lundi 20 mars 2023. Il en ressort que les Ukrainiens sont plus heureux que les Marocains.

Guerre en Ukraine : pas d’impact sur le Maroc, assure le gouvernement

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas a commenté la crise russo-ukrainienne, affirmant qu’elle n’aura aucun impact sur l’approvisionnement du marché national.

Le difficile équilibre du Maroc dans la guerre Russie-Ukraine

Le Maroc essaie de maintenir une position neutre dans le conflit russo-ukrainien. Le royaume est partagé entre soutenir ses amis de l’Europe qui condamnent cette guerre, ou la...

« Le Maroc n’a pas autorisé le transfert de ses chars à l’Ukraine »

Konstantin Sivkov, capitaine de première classe et vice-président de l’Académie russe des sciences des missiles et de l’artillerie (ARSMA), assure que le Maroc n’a jamais...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Chaos à Tanger Ville : Un seul ferry et des heures d’attente

Le port de Tanger Ville connait une congestion maritime sans précédent ces derniers jours, en raison d’une pénurie de navires de transport maritime entre Tanger Ville et Tarifa en Espagne.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.