Recherche

Un TGV Casablanca Marrakech Agadir envisageable

15 octobre 2005 - 11h07 - Economie

Karim Ghellab, le ministre de l’Equipement et des Transports a annoncé mardi que le projet du TGV casablanca-Marrakech-Agadir est envisageable dans le cadre d’un partenariat entre le Maroc et la France. Ghellab a souligné que le Royaume souhaite réaliser à ce propos une étude avec l’aide de la France sous forme d’un appui financier à l’ONCF, dans le cadre du Fonds d’Etudes et d’aides au secteur Privé (FASEP), avec le concours de consultants Français en vue d’approfondir les études relatives au projet en question.

Lors d’une rencontre à Rabat avec Dominique Perben, ministre français des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer, Ghellab a souligné que l’étude de faisabilité du projet a été réalisée par SYSTRA (société française spécialisée -filiale commune de la RATP et de la SNCF-). L’axe Casablanca-Marrakech, a dit Ghellab, est un projet à court terme et devrait être prêt en 2010, alors que l’axe Casablanca-Marrakech-Agadir s’inscrit dans le cadre du moyen terme. Et d’ajouter qu’un projet de construction d’un Institut Supérieur Technique des Métiers de BTP verra le jour à Settat, sur une superficie de 80 hectares, pour un financement estimé entre 4 et 5 millions d’euros. Pour sa part, le ministre du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale, Adil Douiri, a annoncé la construction à Tanger d’"une grande école de tourisme du continent africain". Il a appelé la partie française à davantage de coopération en matière de formation et d’échange d’expériences en vue de réaliser un grand guide, à l’instar de celui existant en France, pour "externaliser le classement des hôtels marocains".

L’Economiste

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact