« Vers dans le tagine » : le propriétaire du restaurant en prison

19 mai 2022 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le restaurateur épinglé dans la province d’Azilal, pour avoir servi à ses clients de la nourriture «  infestée de vers  » sera finalement poursuivi en état d’arrestation. Ainsi, en a décidé le tribunal de première instance de la ville.

Sur la vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux, ce propriétaire du restaurant situé près des Cascades d’Ouzoud apparait servant un tajine « infesté de vers » aux clients, rapporte Al Ayaoum 24, qui précise qu’il a été dénoncé par des clients pour avoir servi de la nourriture dont il savait qu’elle était « impropre à la consommation ou toxique ».

A lire : Le beau geste d’un restaurateur marocain envers les étudiants en difficulté

L’homme a été arrêté et présenté au procureur. Il a été reconnu coupable de « possession de matières destinées à la consommation humaine dont il savait qu’elles étaient impropres ou toxiques, de proposer des produits alimentaires présentant un danger pour la santé humaine, et de transporter dans des conditions insalubres des denrées destinées à la consommation humaine », a indiqué la même source.

En attendant le procès, le restaurant a été fermé par les autorités de la province d’Azilal, à la suite d’une enquête sur cette affaire qui a suscité la colère de nombreux Marocains sur les réseaux sociaux.

Sujets associés : Droits et Justice - Restauration

Aller plus loin

Les restaurateurs marocains craignent la mort du secteur

Asphyxiés par la crise sanitaire, les restaurateurs marocains crient à la catastrophe, invitant le ministre de tutelle à convoquer une réunion urgente.

L’ONSSA réagit au scandale des « vers dans le tagine »

Le scandale du tajine d’Azilal a remis sur le tapis la question de l’hygiène dans les restaurants au Maroc. L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires...

« Les vers de terre dans un tagine » arrivent au parlement

Suite à la découverte de vers de terre dans un tajine dans un restaurant situé au niveau de la vallée des cascades d’Ouzoud dans la région d’Azilal, le groupe parlementaire du...

Casablanca : les restaurateurs sommés de respecter la loi

Sur ordre d’Abdellatif Hammouchi, directeur du pôle DGST-DGSN, une opération "mains propres" se mène pour faire appliquer la loi à tous les restaurants de Casablanca qui foulent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.