Saint-Quentin : des victimes d’une intoxication alimentaire dans un restaurant marocain ?

6 août 2022 - 20h20 - France - Ecrit par : S.A

Alors que des membres d’un groupe mangeaient dans un restaurant marocain de Saint-Quentin avant leur départ pour les vacances, certains ont été pris de nausées et de vomissements. Ce malaise est-il lié à une intoxication alimentaire ?

Les faits se sont déroulés vendredi rue Raspail à Saint-Quentin dans l’Aisne. Alors qu’un groupe d’hommes et de femmes d’Essigny-le-Petit mangeaient dans un restaurant marocain de la ville, environ la moitié d’entre eux ont été pris de nausées et de vomissements. « Une personne a commencé à vomir, puis une seconde et une troisième, raconte à L’Aisne nouvelle une victime. On a interpellé des pompiers qui passaient à ce moment-là ». Les pompiers arrivent vers 15 h 30. Ils mobilisent 14 engins pour prendre en charge 21 personnes dont une dame de 62 ans. Tous ont été transportés au centre hospitalier de Saint-Quentin. La sexagénaire a été admise aux services des urgences.

À lire : Maroc : un restaurant fermé après une étrange découverte

Azhar Brahim, patron du restaurant exprime son étonnement : « Il y a eu des clients du groupe qui ont pris un tajine et pas un couscous, ils sont malades aussi. J’ai aussi appelé d’autres clients qui ne faisaient pas partie du groupe et qui n’ont rien eu. […] J’attends les réponses des médecins et les analyses sur les personnes concernées. » Selon les sapeurs-pompiers, les personnes secourues seraient victimes d’une intoxication alimentaire. « Des relevés de gaz et de monoxyde de carbone au sein de l’établissement se sont révélés négatifs, mais un examen médical réalisé sur la femme en urgence absolue confirme une intoxication alimentaire la concernant », rapporte franceinfo.

Sujets associés : France - Alimentation - Restauration

Aller plus loin

Fermeture de plusieurs restaurants dans le Nord du Maroc

Lors des opérations de contrôle, les autorités locales et les services municipaux d’hygiène ont procédé à la fermeture de plusieurs restaurants dans le Nord du Maroc.

Maroc : hospitalisation en masse à Sidi Bennour suite à une intoxication alimentaire

Près de 60 personnes originaires des communes de Beni Helal et Ouled Sidi Bouhia ont été hospitalisées samedi à l’Hôpital provincial de Sidi Bennour suite à des symptômes...

« Vers dans le tagine » : le propriétaire du restaurant en prison

Le restaurateur épinglé dans la province d’Azilal, pour avoir servi à ses clients de la nourriture «  infestée de vers  » sera finalement poursuivi en état d’arrestation. Ainsi,...

Un biscuit français dangereux vendu au Maroc

Retiré du marché espagnol en raison du danger qu’il représente pour la santé des enfants, un biscuit français est toujours commercialisé au Maroc. Des voix s’élèvent pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

L’eau Aïn Ifrane ne trouve pas encore de repreneur

Le groupe Castel est activement à la recherche d’un repreneur pour la marque d’eau Aïn Ifrane, sans succès pour l’instant. Les discussions avec des opérateurs locaux et internationaux via une banque d’affaires n’ont visiblement pas encore abouti.