Settat : 30 personnes à l’hôpital à cause d’un sandwich

19 novembre 2022 - 08h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À Settat, près d’une trentaine de personnes se sont retrouvées à l’hôpital après avoir mangé des sandwichs dans un snack. Les éléments de la gendarmerie ont ouvert une enquête suite à cette intoxication alimentaire.

En tout, 27 personnes ont été victimes d’une intoxication alimentaire après avoir mangé des sandwichs dans le même snack, dans la commune de Tlat Leoulad, dans la région de Settat, fait savoir le quotidien arabophone Al Akhbar. Prises de vomissements, de maux de ventre et vertiges, elles ont été admises à l’hôpital de Ben Ahmed. Celles dont l’état de santé est grave ont été transférées à l’hôpital provincial Hassan II de Settat. Après avoir reçu les soins nécessaires, la plupart d’entre elles sont rentrées. Onze d’entre elles ont été gardées sous contrôle médical en raison de la gravité de leur cas.

À lire : Saint-Quentin : des victimes d’une intoxication alimentaire dans un restaurant marocain ?

Les éléments de la gendarmerie ont recueilli les témoignages de certaines victimes. Après quoi, ils ont ouvert une enquête. En parallèle, les équipes des autorités sanitaires dépêchées sur place analysent de manière détaillée l’échantillon prélevé sur les aliments consommés.

Sujets associés : Alimentation - Settat - Enquête

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : deux enfants meurent après avoir consommé une plante toxique

Deux enfants sont décédés la semaine dernière à Hay El Marss à Tangeraprès avoir été admis au pavillon de pédiatrie de l’hôpital régional Mohammed V de Tanger. A l’origine de ce drame,...

Saint-Quentin : des victimes d’une intoxication alimentaire dans un restaurant marocain ?

Alors que des membres d’un groupe mangeaient dans un restaurant marocain de Saint-Quentin avant leur départ pour les vacances, certains ont été pris de nausées et de vomissements....

Maroc : une intoxication envoie 24 personnes à l’hôpital

Plus d’une vingtaine de résidents de Dakhla ont été admis, vendredi, aux urgences du Centre hospitalier de la délégation régionale à la santé de Oued Eddahab, après une intoxication...

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El...

Nous vous recommandons

Alimentation

Le Marocain gaspille en moyenne 90 kilos de nourriture par an

Malgré les nombreuses sensibilisations contre le gaspillage alimentaire, environ 3,3 millions de tonnes de nourriture sont jetées à la poubelle chaque année au Maroc. Dans le reste du monde, les estimations s’élèvent à 931 millions de tonnes de nourriture...

Ramadan au Maroc : des "prix à la tête du client"

Le mois de ramadan est synonyme de spéculation autour de produits très consommés par les Marocains. Certains commerçants véreux profitent d’une forte demande pour tenter d’augmenter leurs profits.

Ramadan 2021 : Mohammed VI ordonne le lancement de l’opération de distribution alimentaire

À quelques heures du début du mois de ramadan au Maroc, le roi Mohammed VI a instruit les responsables de la fondation Mohammed V à l’effet de lancer la 22ᵉ édition de l’opération de distribution alimentaire au profit de trois millions de...

Ramadan au Maroc : pas d’inquiétude pour les prix

Il n’y aura ni pénurie, encore moins de spéculation, sur les biens et produits tout au long du mois du ramadan. La commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix s’est...

Les Marocains consomment de plus en plus de riz

Les importations de riz ont doublé au cours des huit premiers mois de l’année 2020. Les entreprises marocaines opérant dans le secteur n’ont eu d’autre choix que de suivre la forte demande des consommateurs.

Settat

L’affaire « Sexe contre bonnes notes » emporte la présidente de l’Université Hassan I de Settat

Après le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Settat, c’est au tour de la présidente de l’Université Hassan I d’être démise de ses fonctions, après l’éclatement de l’affaire dite « Sexe contre bonnes notes...

A Casablanca, 1 300 cafés-restaurants n’ont pas rouvert, faute de moyens

A Casablanca-Settat, 1 300 cafés-restaurants sont dans la tourmente et n’ont toujours pas ouvert leurs portes après le confinement. Les professionnels du secteur expliquent cette situation par un manque de moyens, compte tenu du fait que ces cafés sont...

Accusé de corruption, le président d’une commune de Settat dément

Le président d’une commune de la province de Settat a réagi aux accusations de corruption concernant un recrutement auprès du gouverneur de la province.

Trois institutrices, miraculées d’un terrible accident près de Settat

Des vraies miraculées. Trois institutrices ont échappé de peu à la mort après un accident qui s’est produit près de la localité de Brouj, dans la région de Settat. Blessées, elles ont été admises à l’hôpital dans un état...

Coronavirus/Maroc : voici les cinq régions concernées par les nouvelles contaminations ce lundi

Le nombre de cas confirmés au covid-19 est de 5 000 au Maroc, après le recensement de 97 nouvelles personnes testées positives. Avec ce nouveau bilan, la région de Casablanca-Settat, la plus touchée du royaume, a enregistré en 24 heures, 41 cas ce lundi 4...

Enquête

Rabat : un greffier épinglé pour corruption

La cour d’appel de Rabat a ouvert une enquête concernant une affaire de corruption dans laquelle un greffier en fonction est soupçonné d’être impliqué. Un enregistrement audio l’accuse ouvertement.

Un Maghrébin en Seine-et-Marne raconte : "Je suis victime d’un acte raciste. On a voulu m’éliminer"

Alors qu’il était parti acheter du carrelage au Castorama à Claye-Souilly, la Renault Velsatis de Mohamed Bensaad a explosé à son domicile à Beautheil-Saints, à une soixantaine de kilomètres de Paris. Une enquête est en cours pour élucider cette...

Cinq arrestations suite au meurtre d’un Marocain à Nîmes

En tout, cinq personnes ont été arrêtées puis placées en garde dans le cadre de l’enquête sur le meurtre d’un Marocain à Nîmes le 1ᵉʳ septembre 2020. Parmi elles, la compagne de la victime.

Pays-Bas : un règlement de comptes au sein de la mafia marocaine fait un mort (vidéo)

Quelques jours après son rapatriement du Maroc vers les Pays-Bas, Brahim Azaim, 25 ans, a été tué par balles à Rotterdam, dimanche 10 mai.

La famille de la gendarme Myriam Sakhri obtient la réouverture du dossier de sa mort

La famille de la jeune gendarme Myriam Sakhri attend toujours de connaître la vérité sur la mort de sa fille, survenue le 24 septembre 2011. Vincent Brengarth, avocat de la famille, explique l’objet de l’audience du mardi 26 janvier, pour déterminer une...