Vers un dialogue entre les conseils régionaux et les représentants des MRE

12 août 2020 - 00h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

La ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, appelle à la mise en place d’un mécanisme participatif de dialogue et de concertation entre les conseils régionaux et les représentants des Marocains du monde. C’était lors d’une rencontre scientifique organisée par le ministère à l’occasion de la Journée nationale du migrant, célébrée lundi, sous le thème «  afin de renforcer la contribution des Marocains résidant à l’étranger dans les chantiers de développement nationaux  ».

Au cours de cette rencontre scientifique, Nezha El Ouafi a évoqué les opportunités d’investissement et les potentialités disponibles pour mobiliser les compétences des Marocains du monde afin qu’ils contribuent efficacement au développement de l’économie nationale, dans divers domaines, tels que «  l’agriculture, l’industrie, le tourisme et les énergies renouvelables  ». Elle a également relevé que les Marocains résidant à l’étranger (MRE), ont réussi plusieurs projets dans différents domaines au Maroc. Mais elle regrette «  le manque d’initiatives visant à faire connaitre les opportunités d’investissement les plus importantes auprès des Marocains du monde  », rapporte la MAP.

La ministre a évoqué plusieurs programmes importants qui auront pour but de mobiliser les compétences des MRE. Elle a aussi passé en revue plusieurs programmes qui ont été mis en œuvre tels que, «  la création d’un fonds spécial de soutien aux investissements des Marocains résidant à l’étranger, la création de la “Région 13” en 2017  », et «  le lancement du programme MRE ACADEMY en partenariat avec l’Office national de la Formation Professionnelle et de la Promotion de l’Emploi  », ainsi que «  la préparation du lancement du projet GREEN MRE ACADEMY  », précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Journée nationale des MRE - Ministère des Marocains résidant à l’étranger - Nezha El Ouafi - MRE

Aller plus loin

Maroc : quelles sont les régions créant le plus de richesses ?

Les comptes régionaux pour 2019 sont désormais disponibles. Le Grand Casablanca, Rabat-Salé-Kénitra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima sont les trois régions qui contribuent à plus de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Le Maroc, un des pays les plus attractifs pour les investisseurs

Dans le dernier rapport publié par l’Institut royal des études stratégiques (IRES), le Maroc est considéré comme l’un des pays les plus attractifs pour faire des affaires.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).