Écoles marocaines : une montée inquiétante de la violence

18 juillet 2023 - 23h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La violence est un phénomène qui prend de l’ampleur dans les écoles marocaines. C’est ce que révèle une étude menée par le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, en partenariat avec l’UNICEF.

Il existe plusieurs tendances sur les formes de violences existantes au sein des écoles marocaines, révèle cette étude menée sur la violence, relevant notamment la propagation de la moquerie comme forme de violence, rapporte TelQuel. 55,9 % des élèves du secondaire, en particulier les garçons, ont signalé avoir été victimes de moqueries et d’insultes à différents degrés. L’étude analyse également un autre type de violence : violence physique. 25,2 % des élèves du primaire interrogés ont déclaré avoir été “victimes de coups”, tandis que 28,5 % ont déclaré avoir été “poussés intentionnellement pour leur faire du mal”, est-il précisé. Quant aux élèves du secondaire, 25,3 % affirment avoir été “victimes de coups”, dont 37,4 % qui ont été “poussés intentionnellement pour leur faire du mal”.

À lire : Montréal : une éducatrice marocaine poursuivie pour violences sur enfants

Autres types de violences analysées : violence numérique et « violence d’appropriation  » (le vol). 8,3 % des élèves du primaire ont déclaré avoir été exposés à la diffusion de contenus indésirables sur les réseaux sociaux. Dans l’enseignement secondaire, ils représentent 8,6 % ces élèves qui ont déclaré avoir découvert des photos et des vidéos personnelles publiées sur Internet ou dans des SMS. S’agissant de “la violence d’appropriation” (vol), elle touche 27,1 % d’élèves du primaire. Le pourcentage atteint 38,6 % chez les élèves du secondaire.
Le harcèlement est un phénomène qui touche aussi les élèves marocains. L’étude révèle d’ailleurs que cette forme de violence « est largement répandue dans les établissements scolaires ». 15,2 % des élèves du primaire et 29,7 % des élèves du secondaire ont signalé avoir été victimes de harcèlement dans leurs écoles. Parmi eux, 34 % des élèves du primaire et 25,4 % du secondaire auraient déjà été victimes de harcèlement à connotation sexuelle.

Sujets associés : Education - Etude - Unicef - Violences et agressions

Aller plus loin

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions...

Montréal : une éducatrice marocaine poursuivie pour violences sur enfants

Une éducatrice marocaine ayant travaillé dans une garderie montréalaise est accusée de violences sur quatre enfants. Elle fait face à une peine de prison pouvant aller jusqu’à...

Sebta en proie à des violences urbaines

Plusieurs agents de la police nationale de Sebta ont été agressés par des jets de pierre dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu’ils menaient une opération au quartier...

Maroc : le ministère de l’Education nationale part (enfin) en guerre contre la violence à l’école

Il ne pouvait plus rester indifférent à l’actualité. En quelques semaines seulement, trois professeurs ont été agressés par des élèves à l’intérieur de l’école, dont deux rien...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...