Un virus dangereux menace les tomates marocaines

6 février 2020 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

À l’heure où les énergies se concentrent sur la lutte contre la propagation du coronavirus qui sévit en Chine, un nouveau virus menace les tomates, notamment les marocaines.

Le tomato brown rugose fruit virus (ToBREV). C’est le nom du virus qui touche actuellement des pays proches de la France et grands producteurs de tomates comme l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Grèce ou encore le Maroc, fait savoir La Dépêche. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), le ToBREV est un virus impactant les plants de tomates, mais aussi de poivrons, de piments et potentiellement d’aubergines.

S’exprimant sur le sujet, Gilles Bertrandias, directeur des Paysans de Rougeline à Marmande (47), a indiqué que ce virus, connu depuis les années 2014-2015, a été détecté pour la première fois en Jordanie et en Israël. "Des cas sont désormais signalés aux Pays-Bas, en Allemagne, en Sicile et au Maroc. Mais, pour l’heure, aucun cas n’a été détecté en France", précise-t-il. À l’en croire, ce virus ne s’attaque qu’aux végétaux, et ne représente donc aucun danger pour l’Homme.

S’agissant de ses symptômes, Philippe Reignault, directeur du laboratoire de santé des végétaux, également directeur de la santé végétale à l’ANSES, explique que les feuilles présentent des décolorations, les fruits, une maturation très perturbée, leur taille et leur nombre sont réduits et la surface a un aspect rugueux. Le virus se propage par simple contact physique entre une plante ou un matériel infecté et une plante saine, ajoute-t-il.

Pour l’heure, "il n’existe aucun traitement pour contrer ce virus. La seule solution est d’arracher les pieds, les brûler et attendre plusieurs mois avant de replanter", conseille l’ANSES.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Chine - Agriculture - Alimentation

Aller plus loin

Une maladie touche la tomate et le poivron marocains

Face aux inquiétudes soulevées par les Marocains sur l’apparition d’une nouvelle maladie végétale spécifique à la tomate et au poivron, l’Office National de Sécurité Sanitaire...

L’Espagne craint la tomate marocaine

Dans le cadre de la stratégie «  Génération Green 2020-2030  », le Maroc entend doubler les exportations agricoles sur la période. Cette perspective ne rassure pas la fédération...

La tomate marocaine a toujours la cote en Europe

La tomate marocaine est très présente sur les marchés européens en dépit de la crise sanitaire liée au coronavirus. La campagne d’exportation a démarré sur les chapeaux de roues.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.