Visas Schengen : ce qui va changer en 2020

22 décembre 2019 - 20h00 - Monde - Ecrit par : S.A

L’Union européenne a adopté un nouveau code des visas Schengen régissant les procédures de demande, de traitement et de délivrance des visas de court séjour. De facto, les règles des visas Schengen vont changer à partir de 2020.

"Tous les demandeurs de visa Schengen qui déposent une demande de visa à partir du premier lundi de février 2020 seront soumis au nouveau code des visas Schengen", peut-on lire sur le site SchengenVisaInfo.com.

En juin dernier, l’Union européenne avait adopté un nouveau code des visas Schengen régissant les procédures de demande, de traitement et de délivrance des visas de court séjour, pour "faciliter les procédures de demande pour les voyageurs et le personnel consulaire". Ce code tient également compte "des préoccupations en matière de migration et de sécurité".

Ainsi, de nombreuses modifications ont été faites, notamment au niveau des frais. Alors que les demandeurs de visa devront, à partir de février 2020, payer la somme de 80 euros au lieu de 60 euros, ceux qui devaient payer 35 euros par visa devront désormais payer 40 euros, est-il précisé. Les enfants de 0 à 6 ans, eux, restent exonérés des frais.

Les nouvelles règles concernent également une prolongation des périodes de dépôt des demandes de trois à six mois avant un voyage, au même titre que les candidatures électroniques dans la plupart des pays. Le nouveau code s’est par ailleurs penché sur le changement ou non des frais de visa tous les trois ans.

Sujets associés : Union européenne - Visa Schengen

Aller plus loin

Visa Schengen : vous allez mettre la main à la poche

L’Europe vient de mettre en place de nouvelles règles pour l’obtention des visas Schengen censées satisfaire tous les voyageurs. En réalité elles ont surtout pour objectif de...

L’Europe réforme le visa Schengen pour mieux lutter contre l’immigration clandestine

Ce jeudi, l’Union européenne a annoncé l’adoption de nouvelles règles, pour l’octroi des visas, en vue "d’améliorer les conditions pour les voyageurs en règle et lutter contre...

Schengen : une solution au blocage des visas en vue

La secrétaire d’État aux affaires étrangères Mounia Boucetta a réagi au blocage des rendez-vous pour l’octroi des visas Schengen, et envisage de trouver une solution avec les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Tomate marocaine : vers une hausse des exportations en Europe ?

La tomate marocaine pourrait profiter de la crise agricole qu’entrevoit l’Europe cette année. Un rapport de la commission prévoit une baisse de la production et de la consommation, les importations devant par conséquent augmenter.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...