Les travaux de la voie express Tiznit-Dakhla avancent à grands pas

20 février 2021 - 00h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les travaux de la voie express Tiznit-Dakhla avancent bien. Actuellement, le taux de réalisation dépasse les 38 %, a indiqué mercredi, le chef de chantier à la direction provisoire chargée de l’aménagement de la route nationale N1, Yassine Zitoune.

Le projet s’inscrivant dans le programme du nouveau modèle de développement des provinces du Sud du royaume et notamment celui entre Tiznit et Laâyonne a déjà dépassé 41 % de réalisation, a déclaré à la presse Yassine Zitoune, au cours d’une visite d’inspection du tronçon de Sidi Ifni par le gouverneur de la province de Sidi Ifni, El Hassan Sidki. En ce qui concerne le tronçon reliant Guelmim et Zrouila, les travaux ont été achevés. Entre Tiznit et Sidi Bouadli, les travaux ont atteint 70 % et dépassé 53 % sur le tronçon reliant le PK 1187 et la commune d’El Ouatia.

Pour les autres tronçons, le taux d’avancement est entre 17 % et 67 %, sept ouvrages d’art sont achevés sur 16 et les travaux ont démarré dans les autres, a indiqué le responsable. Par la même occasion, le gouverneur a autorisé le démarrage du projet lié au renforcement et à l’élargissement de la route reliant les communes de Lakhssas et Ait Ouafka sur les deux tranches. Un projet d’envergure qui s’étend sur 89 km et nécessitant une enveloppe budgétaire de près de 153 MDH, a précisé le directeur provincial de l’Équipement, du Transport, de la logistique et de l’eau, Mohamed Garaz.

Élaboré par le ministère de l’Équipement, en collaboration avec le conseil provincial de Sidi Ifni et le ministère de l’Intérieur, ce projet permettra de désenclaver la population et permettra le développement économique et social, afin d’accompagner l’investissement public et privé dans les communes bénéficiaires.

La voie express Tiznit-Dakhla s’étend sur 1 055 km pour un coût d’environ 10 milliards DH. Ce projet représente un levier important pour le développement économique et social des provinces du Sud du royaume et permettra d’amoindrir le temps et le coût du transport, d’améliorer la circulation, le niveau de service, le confort et la sécurité routière. Il permettra également de faciliter le transport des marchandises entre les villes du Sud et les grands centres de production et de distribution.

Sujets associés : Dakhla - Tiznit - Autoroutes marocaines - Voie express Tiznit Laayoune

Aller plus loin

Voie express Tiznit-Dakhla : à Souss-Massa, les travaux presque achevés

La voie express Tiznit-Dakhla est en cours de finalisation. Les travaux de ce chantier d’envergure ont déjà atteint 92 % au niveau de l’axe Souss-Massa, selon les responsables.

Le Maroc a mobilisé 42 milliards dans le réseau routier en 4 ans

Le Maroc a investi dans ses routes un total de 42 milliards entre 2017 et 2021 contre 33 milliards de DH entre 2012 et 2016, a indiqué, mardi le ministre de l’Équipement et de...

Autoroutes du Maroc : des chantiers en cours et un résultat positif

Autoroutes du Maroc (ADM) vient de publier son rapport annuel au titre de l’année 2019, faisant ressortir un résultat positif supérieur à l’année précédente. La société...

Port de Dakhla, début imminent des travaux

Connu pour être stratégique pour l’Afrique de l’Ouest et pour les provinces du Sud du Maroc, le mégaprojet du nouveau port de Dakhla Atlantique va entrer dans sa phase décisive.

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes du Maroc : les projets votés pour 2024

Le budget d’Autoroutes du Maroc a été voté lors du conseil d’Administration qui s’est réuni sous la présidence de Monsieur Nizar BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, en date du 19 décembre 2023. En voici les conclusions :

Voici les projets d’autoroutes en cours au Maroc

Le Maroc met en œuvre des projets d’autoroutes et de route d’envergure. Certains affichent un taux de réalisation de 100 %, tandis que d’autres avancent à grands pas.

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Maroc : nouvelles autoroutes en projet

De nouveaux projets d’autoroutes sont en cours de planification et de réalisation au Maroc. Les autoroutes existantes ne sont pas en reste puisqu’elles bénéficient d’amélioration en vue de fluidifier le trafic.

Maroc : les autoroutes en chantier et les autoroutes à l’étude

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé une série de projets d’infrastructure visant à renforcer le réseau autoroutier national au Maroc. Ces projets devraient contribuer à améliorer la mobilité dans différentes régions du...

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Péages au Maroc : ADM dément les rumeurs d’augmentation des prix

La rumeur selon laquelle le péage sur les autoroutes marocaines aurait augmenté est fausse, vient d’indiquer Anouar Benazzouz, directeur général de la société nationale des Autoroutes Du Maroc (ADM).

Autoroutes du Maroc : succès pour le Pass Jawaz

En 2022, la société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a connu une forte progression dans les ventes de son produit phare, le Pass Jawaz, avec 230 153 unités écoulées.

Autoroutes marocaines : Vers l’augmentation du péage ? Nizar Baraka répond

Face à la polémique grandissante sur les réseaux sociaux, Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, a pris la parole à la Chambre des représentants pour réagir à la présumée hausse des prix des tarifs du péage.