La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

29 décembre 2022 - 13h55 - Economie - Ecrit par : A.T

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

L’annonce a été faite par le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, selon lequel une convention d’investissement de 50 millions d’euros sera signée, dans ce sens, en janvier 2023. Ce premier investissement marocain en la matière fournira à terme, 3000 voitures par an, avant d’atteindre un rythme de 20 000 véhicules après 4 années, a-t-il souligné.

« L’usine, qui ne prévoit pas de chaîne de production pour les voitures électriques, ne produira que des voitures à carburant. Les 50 millions d’euros seront investis sur 3 ans, hors coût d’exploitation », a précisé le ministre.

A lire : Le Maroc rêve plus grand pour le secteur automobile

S’agissant du nom de la marque de la nouvelle voiture, il sera révélé par les investisseurs, a indiqué le ministre, ajoutant que la nouvelle marque est actuellement en phase d’autorisation finale après avoir passé avec réussite l’ensemble des tests et des essais.

Notons que cette nouvelle unité viendra s’ajouter aux unités industrielles de Renault et de Stellantis, qui affichent une capacité de production annuelle de 700 000 voitures, dont 50 000 véhicules électriques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Automobile - Plan d’accélération industrielle - Ryad Mezzour

Aller plus loin

Des médias algériens mettent en doute la marocanité de la NamX Huv ... et pourtant

Aux yeux de certains médias algériens, NamX Huv, modèle de voiture du premier constructeur marocain et du prototype d’un véhicule à hydrogène, présenté au roi Mohammed VI le 15...

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

Le Maroc menace le secteur automobile espagnol

Le Maroc s’impose comme un concurrent majeur de l’industrie automobile espagnole et particulièrement celle d’Aragon où le secteur, devenu le fer de lance de l’économie...

Industries automobiles : le Maroc veut séduire les investisseurs sud-coréens

Pour discuter des opportunités d’investissements coréens au Maroc, l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) a organisé la semaine...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Ventes de voitures au Maroc : Les marques de luxe cartonnent, les autres s’effondrent

Malgré une conjoncture morose et une baisse globale des ventes de voitures au Maroc en février, les marques de luxe semblent tirer leur épingle du jeu.

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.