Les voitures asiatiques menacent la domination française

15 mai 2008 - 23h38 - France - Ecrit par : L.A

La forte percée des voitures asiatiques au Maroc pourrait vite menacer la domination des marques françaises qui représentent encore 40% du marché, estime le président de l’association marocaine des importateurs.

"La percée des voitures asiatiques, japonaises et coréennes, est de plus en plus forte et dans quatre à cinq ans, il faut compter aussi avec les chinoises qui vont en s’améliorant"" a déclaré Abderrahim Benkirane, président de l’Association des importateurs de véhicules. "Le marché marocain est un marché français par héritage, et trois marques françaises représentent 40% du marché. On peut dire aussi que le marché est aujourd’hui européen, mais pour combien de temps ?".

La vitesse d’expansion des voitures chinoises est plus élevée, elles n’auront besoin que de 10 à 15 ans pour s’imposer contre 40 ans pour les japonaises et 25 ans pour les coréennes.

Les importateurs marocains de véhicules asiatiques jugent anormal de payer des tarifs douaniers à un taux élevé de 32%. Il ont créé au sein de l’AIVAM, sans faire scission, un Groupement des importateurs de véhicules pour l’équité tarifaire. Grâce à l’accord de libre échange entre le Maroc et l’UE, le taux des tarifs douaniers pour l’importation de voitures fabriquées en Europe atteindra 0% en 2012.

Les ventes de voitures au Maroc ont franchi en 2007 la barre des 100.000 véhicules, et le parc des voitures circulant dans le pays est estimé à 1,5 million, avec un âge moyen de neuf à 10 ans. Avec cette croissance à deux chiffres enregistrée depuis cinq ans, le Maroc pourra atteindre 225.000 voitures commercialisées par an à l’horizon 2015.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Japon - Importations - Automobile - Corée du Sud

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici les marques de voiture les plus vendues au Maroc

Le marché automobile marocain se reprend après quelques mois d’accalmie avec une augmentation de 22,01 % par rapport à l’année précédente, selon les données de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

La future Dacia C-Néo fabriquée au Maroc ?

Dacia élargira sa gamme en 2026 avec une voiture familiale hybride 4x4 baptisée C-Néo qui disposera également d’une version berline. Le véhicule sera probablement fabriqué au Maroc.

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Du nouveau dans la gamme de la Citroën Ami fabriquée au Maroc

Une nouvelle version de la Citroën AMI « made in Morocco » est désormais commercialisée sur le site officiel du constructeur automobile français.

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé l’anode graphite pour les batteries lithium-ion.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.