Volé à la naissance, un Marocain de France cherche désespérément la vérité

9 mai 2024 - 11h00 - France - Ecrit par : S.A

Depuis des décennies, Brahim, un Marocain de 45 ans résidant à Asnières-sur-Seine, en France, est à la recherche de ses parents biologiques. Il avait été volé à la naissance à Berkane, au Maroc.

« De toute façon, Brahim me coûte trop cher. Si vous le voulez, gardez-le. D’ailleurs, ce n’est pas mon fils, je l’ai adopté, je l’ai pris au Maroc ». Cette conversation datant des années 1990 entre un responsable de la Ddass et Safia en présence de Brahim permet à l’adolescent qui avait à l’époque entre 13 et 14 ans de découvrir l’impensable : sa mère et son père n’étaient pas ses parents biologiques. Il avait été élevé à Aklim, à 25 kilomètres de Berkane, par des parents appelés Ali et Safia. Ces derniers et lui alors âgé de six-sept ans s’étaient installés à Gennevilliers, en France. Après la séparation du couple, l’adolescent est resté avec sa mère qui lui a donné une éducation rigoureuse.

À lire :18 ans après, une Irlando-marocaine retrouve son père (vidéo)

Une fois adulte, Brahim cherche à connaître ses véritables origines. Ne pouvant compter ni sur sa mère adoptive ni son père adoptif qui « a refait sa vie et complètement disparu de la circulation » au début des années 2010, il part à Aklim où il a rencontré des anciens. Ce voyage sera d’une certaine utilité : il apprend que des nourrissons étaient volés vers la fin des années 1990 à de jeunes mères illettrées et sans moyen, et vendus contre argent, sous couvert d’adoption, à des familles qui n’arrivent pas avoir d’enfant. Il découvre que Ali et Safia ont/auraient reçu un premier bébé, un enfant né prématuré vers la mi-septembre 1978, mais le nourrisson serait décédé à l’âge d’un mois. Revenu à l’hôpital de Berkane, une infirmière prénommée Fatima aurait procuré au couple un bébé de substitution. Brahim serait ce bébé qui aurait reçu le même prénom et la même date de naissance, le 22 août 1978.

À lire :50 ans après, une Britannique retrouve sa fille emmenée au Maroc par son père

« Je pense être ce bébé de remplacement, un bébé volé qui porte le nom d’un autre bébé volé », pense Brahim qui s’est confié au journal belge La Dernière Heure. Ses recherches l’amèneront à un service de gestion de l’information hospitalière, puis à Rabat. Il y rencontre l’infirmière Fatima. La rencontre ne sera pas fructueuse. La femme de 70 ans atteinte d’un cancer dit ne se souvenir de rien. Brahim ne baisse pas pour autant les bras. Dans un récit intitulé « l’enfant égaré », il raconte son histoire et demande de l’aide à MyHeritage, une plateforme de généalogie en ligne. En consultant sa base de données internationale d’ADN, celle-ci finit par découvrir un lien génétique avec une jeune fille de 19 ans d’origine marocaine (Berkane tout comme Brahim) vivant en Belgique, plus précisément en Flandre dont le lien est estimé à 7 %. Brahim est entré en contact avec elle, mais elle n’a pu l’aider. Retour à la case départ.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Berkane - Enfant - Vol - MRE

Aller plus loin

Retrouvé après huit ans : Le triste destin d’El Mekki Terrak

Disparu depuis le 17 juillet 2015 après avoir quitté son domicile du quartier des Mordacs à Champigny, El Mekki Terrak, un retraité d’origine marocaine, a été retrouvé mort en...

50 ans après, une Britannique retrouve sa fille emmenée au Maroc par son père

Une femme a retrouvé sa mère au Royaume-Uni cinquante ans après avoir été emmenée au Maroc par son père, où elle a été élevée par sa tante. Des retrouvailles pleines d’émotion.

Huit ans de recherche : Hisham Terrak retrouve son père disparu (vidéo)

Hisham Terrak a fini par retrouver son père, El Mekki, atteint d’Alzheimer et disparu il y a huit ans. Le retraité marocain, mort et enterré sous X dans un cimetière francilien,...

18 ans après, une Irlando-marocaine retrouve son père (vidéo)

18 ans après, une jeune femme Irlando-marocaine a retrouvé son père de nationalité marocaine qu’elle ne connaissait pas. Des retrouvailles heureuses pour le MRE et sa fille.

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Impôts : des procédures simplifiées pour les MRE

La simplification des procédures administratives pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) a permis à ces derniers de se mettre à jour vis-à-vis de l’administration fiscale, a déclaré Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances.

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.