Vox ne veut pas de Marocains dans le secteur hôtelier andalou

16 mars 2023 - 07h50 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le porte-parole de Vox au parlement andalou, Manuel Gavira, a exprimé mercredi son désaccord avec la proposition du président de l’association des hôteliers de Cadix (Horeca), Antonio de María, de recruter des saisonniers marocains pour pallier la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur à Cadix.

« Il n’est pas acceptable » que des citoyens marocains soient amenés à travailler dans la province andalouse où le taux de chômage est le plus élevé, a déclaré Manuel Gavira, lors d’une conférence de presse.

À lire : Les hôtels espagnols veulent embaucher des Marocains

Pour le porte-parole du parti d’extrême droite au parlement andalou, la solution à la pénurie de main-d’œuvre passe plutôt par la valorisation du métier de serveur et la promotion de la formation aux métiers de l’hôtellerie, de même que par une amélioration des salaires et un meilleur respect de la législation du travail.

Sujets associés : Espagne - Cadix - Hôtellerie - Restauration

Aller plus loin

Espagne : Vox veut durcir l’obtention de la nationalité pour les Marocains

Vox a présenté récemment à la session plénière du Congrès, deux propositions de loi sur l’immigration, l’une demandant au gouvernement de suspendre l’octroi de visas aux...

Vox dénonce l’arrivée de migrants, malgré la reprise des relations avec le Maroc

Le parti Vox a dénoncé ce lundi l’arrivée de 293 migrants aux îles Canaries le week-end dernier, soulignant que le changement de position de l’Espagne sur le Sahara, qui a mis...

Le rappeur Morad doit être expulsé au Maroc, appelle le parti raciste Vox

Le parti Vox de Sabadell (nord-est de l’Espagne) a publié sur son compte Twitter un message raciste contre le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, appelant à l’expulsion...

Les hôtels espagnols veulent embaucher des Marocains

Pour pallier la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur hôtelier et faire face à la forte demande pendant la saison estivale prochaine, le président de l’association des...

Ces articles devraient vous intéresser :

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Maroc : du changement pour l’impôt sur les revenus locatifs

Au Maroc, l’imposition des revenus locatifs a connu des modifications majeures depuis 2023. Des changements qui ont un impact significatif sur les contribuables concernés.

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Le «  All Inclusive  » séduit les Marocains

Les hôtels marocains semblent avoir trouvé la formule adéquate pour attirer plus de vacanciers, en leur proposant un concept qui leur permet de profiter pleinement des vacances sans se préoccuper du reste.

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été atteintes.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Aïd Al-Adha : les « hôtels pour moutons » ont le vent en poupe

Les « hôtels pour moutons » font partie de ces petits métiers saisonniers qui apparaissent à l’approche de la célébration de l’Aïd Al-Adha.

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.