Walid Regragui : ces erreurs qui ont coûté cher au Maroc

2 avril 2024 - 22h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Les performances peu satisfaisantes de l’équipe du Maroc face à l’Angola (1-0) et à la Mauritanie (0-0) et son élimination précoce à la Coupe d’Afrique des nations (CAN Côte d’Ivoire 2023) placent Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l’Atlas, sous le feu des critiques des supporters marocains. Morad Bentouk, chercheur dans le domaine sportif, estime que les attaques contre tout directeur technique de l’équipe nationale « sont une pratique habituelle. »

Ces campagnes d’attaque sont en contradiction entre ce qu’elles disent en cas de bons résultats de l’équipe du Maroc et ce qu’elles propagent en cas de déclin des résultats, analyse Mourad Bentouk dans une interview accordée à Alayam24. Selon ses explications, lorsque l’équipe nationale subit un recul ou une défaite, ou que sa performance n’est pas à la hauteur des attentes du public, l’entraîneur est pointé du doigt et devrait être changé. En revanche, lorsque les Lions de l’Atlas réalisent de belles performances, ces exploits sont mis sur le compte de la bonne gestion de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et à sa politique de formation. Le chercheur dans le domaine sportif estime qu’il existe plusieurs facteurs et circonstances importants dans la détermination de la force et de l’efficacité d’une équipe de football.

À lire :Walid Regragui limogé ? la FRMF réagit

Bentouk fait observer que le déclin de l’équipe du Maroc sous la direction de Regragui a commencé depuis la défaite contre l’équipe de France en demi-finale de la Coupe du monde Qatar. Il explique que le sélectionneur des Lions de l’Atlas avait adopté lors des matchs du dernier Mondial une stratégie défensive basée sur une forte défense et une excellente préservation de but. Aussi, s’étonne-t-il du changement de stratégie de jeu qui a prouvé son efficacité par une nouvelle stratégie contre la France en demi-finale. Selon lui, le changement de la stratégie de jeu du technicien marocain était dû aux pressions et aux critiques qui l’ont accusé de ne pas jouer au football, que son jeu était obsolète et qu’il dépendait uniquement de la défense. Regragui pourrait avoir rencontré un problème en adoptant le jeu ouvert au lieu de ce qu’il maîtrisait en termes de stratégie défensive, et donc il a été confus en passant d’une stratégie défensive à un jeu ouvert qui nécessite du temps pour construire une nouvelle équipe cohérente avec la nouvelle stratégie de jeu, a-t-il poursuivi.

À lire :Equipe du Maroc : Walid Regragui de plus en plus contesté

S’agissant des rumeurs sur le limogeage de Regragui en remplacement du technicien français Hervé Renard qui se dit ouvert à l’idée de représenter un pays différent, ou pas au Mondial 2026, Bentouk assure qu’« il n’y a pas de problème à changer d’entraîneur si cela prouve qu’il n’est plus capable de contribuer à l’équipe, à condition que nous nous tournions vers un autre cadre national et non le recrutement d’un entraîneur étranger, étant donné que le technicien national a prouvé sa compétence et sa capacité à réaliser d’importants exploits. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Walid Regragui - Angola - Mauritanie - Football - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Lions de l’Atlas - Côte d’Ivoire

Aller plus loin

Equipe du Maroc : Walid Regragui de plus en plus contesté

L’équipe nationale marocaine de football a concédé un nouveau match nul sans but face à la Mauritanie, relançant les critiques contre l’entraîneur Walid Regragui et même des...

Walid Regragui prend la défense des joueurs critiqués

Walid Regragui a pris la défense des Lions de l’Atlas Ayoub El Kaabi et Youssef En-Nesyri qui font l’objet de critiques en raison de leur forme actuelle. Ses poulains reçoivent...

Equipe du Maroc : Walid Regragui sur la sellette

Les jours de Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l’Atlas seraient comptés. Si ses poulains ne réalisent pas de belles performances lors des matchs contre la Zambie et le...

Face à la Mauritanie, Walid Regragui joue la carte du changement

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui, s’apprête à remanier son équipe pour le prochain match amical contre la Mauritanie. L’objectif : injecter du sang neuf...

Ces articles devraient vous intéresser :

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

L’Atlético Madrid revient à la charge pour Sofyan Amrabat

Sofyan Amrabat reste l’une des grandes priorités de l’Atlético Madrid qui est à la recherche d’un milieu de terrain défensif pour combler l’éventuel départ de Geoffroy Kondogbia.

Achraf Hakimi : au nom de la mère

Saida, la mère d’Achraf Hakimi est intervenue, malgré elle, dans la procédure de divorce de son fils avec Hiba Abouk. Le joueur marocain a mis tous ses biens au nom de sa mère, une surprise désagréable pour l’actrice espagnole d’origine tunisienne qui...

Ismaël Saibari au PSG, c’est chaud !

Le jeune international marocain Ismail Saibari, auteur d’un très bon début de saison avec le PSV Eindhoven, pourrait prochainement rejoindre le Paris Saint-Germain.

Sofyan Amrabat : Manchester United sous pression

L’international marocain Sofyan Amrabat est toujours dans le viseur de Manchester United. Mais le club anglais risque de rater sa signature s’il ne conclut pas au plus vite les négociations avec la Fiorentina.

Sofiane Diop explique son choix pour le Maroc

Le joueur franco-sénégalo-marocain Sofiane Diop, 23 ans, qui a récemment rejoint la tanière des Lions de l’Atlas, évoque sa relation avec le sélectionneur national, Walid Regragui.

Mauvaise nouvelle pour le Maroc : Abdessamad Ezzalzouli sort sur blessure

La liste des joueurs marocains qui seront indisponibles pour la prochaine Coupe du monde semble s’allonger. Très attendu par de nombreux fans, Abdessamad Ezzalzouli pourrait manquer la compétition internationale.

Message inquiétant de Hachim Mastour

Ancien grand espoir du football, l’international marocain Hachim Mastour, 25 ans, qui évolue au poste d’ailier ou de milieu offensif à l’Union Touarga en première division marocaine, connait une profonde phase de dépression.

Thomas Tuchel encense Noussair Mazraoui

L’entraineur du Bayern Munich Thomas Tuchel s’est montré élogieux à l’égard de l’international marocain Noussair Mazraoui qui avait entre-temps réclamé un temps de jeu plus important.

Nouhaila Benzina, la joueuse qui a renversé les stéréotypes sur le hijab

Voir la Marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter un hijab à la coupe du monde féminine qui se déroule en Australie et en Nouvelle-Zélande, a complètement changé la perception d’un journaliste et rédacteur en chef britannique de confession...