Affaire Amine Chariz : verdict rendu, colère de la famille de la victime

30 juillet 2022 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Cour d’appel d’Agadir a condamné l’un des cinq mis en cause poursuivis en état d’arrestation dans l’affaire d’Amine Chariz, jeune homme de 22 ans, décédé, le 8 février dernier, dans des circonstances mystérieuses et a innocenté les quatre autres. Insuffisant pour la famille de la victime qui réclame justice.

L’un des prévenus a écopé jeudi d’une peine de six mois de prison et d’une amende de 10 000 DH. Quant aux quatre autres co-accusés, ils ont été déclarés non coupables. La famille d’Amine Chariz est sous le choc et attristée par l’issue du procès. Sur la toile, elle a exprimé son mécontentement et reçu le soutien de la part de nombreux internautes. Le hashtag #justicepouraminechariz prend de l’ampleur.

À lire :Affaire Amine Chariz : les présumés meurtriers en prison

Les faits remontent à février 2022. Il avait été rapporté sur les réseaux sociaux, qu’une bagarre avait éclaté entre des jeunes dans la soirée du samedi 5 février, dans un restaurant au quartier Sonaba à Agadir. Amine Chariz, un jeune de 22 ans, a été admis aux services d’urgences de l’hôpital Hassan II. Mardi, sa mort a été annoncée sur Instagram par les internautes, mais aussi par sa famille. Selon les proches et amis du défunt, le procureur du roi près le tribunal de première instance d’Agadir a ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider la mort du jeune homme. Certains internautes évoquent une mort par accident de voiture (ils disent que Amine a sauté lui-même de la voiture), tandis que d’autres parlent d’un meurtre.

À lire : Amine Chariz : accident ou homicide ? (vidéo)

Par la suite, cinq individus (4 garçons et 1 fille), ont été arrêtés puis placés en garde à vue dans le cadre de cette affaire. Deux d’entre eux étaient poursuivis pour meurtre avec préméditation, tandis que les trois autres étaient poursuivis pour participation.

Sujets associés : Agadir - Droits et Justice - Homicide - Arrestation

Aller plus loin

Affaire Amine Chariz : les présumés meurtriers en prison

Après leur placement en garde à vue, les cinq mis en cause dans l’affaire d’Amine Chariz, jeune homme de 22 ans, décédé, le 8 février, dans des circonstances mystérieuses à...

Amine Chariz : accident ou homicide ? (vidéo)

Un jeune homme de 22 ans est décédé, le 8 février, dans des circonstances mystérieuses à Agadir. Une enquête est en cours pour élucider cette affaire. La police tente de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.