Affaire "Hamza mon bb" : de lourdes charges attendent les accusés

11 septembre 2019 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : K.B

Plusieurs personnes ont été interpellées dans le cadre de l’affaire, "Hamza mon bb". Les accusés sont poursuivis pour constitution d’un réseau criminel agissant au niveau de sites virtuels sous de faux noms. En outre, ils sont impliqués dans des affaires de harcèlement, de menaces de publication de photos privées, d’injures et d’atteinte à l’honneur en échange d’argent.

Selon le site Aljarida24, une deuxième personne a été appréhendée à Casablanca et traduite devant la justice, après l’arrestation de l’auteur principal de la page "Hamza mon bb", Oussama A., à l’Aéroport de Ménara, à Marrakech.

Les chefs d’inculpation risquent d’être lourds à leur encontre, surtout que le nombre de plaintes émanant de stars et de célébrités marocaines continue de s’accroître..

Les charges retenues, ajoute le site, sont l’usurpation d’identité, l’escroquerie, la divulgation de propos scandaleux, la corruption, le proxénétisme, l’avortement d’une femme enceinte à l’aide de comprimés et l’atteinte à la vie privée.

Les enquêtes se poursuivent de la part des services de la Police judiciaire, en vue de retrouver d’autres individus impliqués dans ce réseau criminel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Harcèlement sexuel - Criminalité - Menaces - Hamza mon bebe

Aller plus loin

Des problèmes judiciaires pour Dounia Batma

La chanteuse marocaine, Dounia Batma, a été convoquée par la Police judiciaire, pour son implication dans une affaire de harcèlement et de menaces de personnalités au Maroc.

Dounia Batma et Chikha Trax convoquées par la police

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a convoqué de nouveaux suspects accusés d’être impliqués dans l’affaire "Hamza mon bb". Il s’agit de la chanteuse Dounia...

L’affaire "Hamza mon bb" fait tomber un journaliste

L’affaire de diffamation et fake news dite "Hamza mon bb" a connu une nouvelle arrestation. Il s’agit du correspondant d’un site d’information marocain qui a été arrêté mercredi...

Marrakech : le dossier "Hamza monbb" au tribunal

Le dossier "Hamza monbb", un compte tristement célèbre dans la diffamation des artistes et des hommes d’affaires célèbre, a été examiné au tribunal de Marrakech ce lundi 16...

Ces articles devraient vous intéresser :

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Dounia Batma attaque, son ex-mari contre-attaque

Le producteur bahreïni Mohamed Al-Turk a répondu aux accusations de complot portées contre lui par son ex-épouse, la chanteuse marocaine Dounia Batma impliquée dans l’affaire « Hamza mon bb ».

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Dounia Batma et Saïda Charaf : Latifa Raafat s’en mêle

L’artiste marocaine Latifa Raafat a appelé à la tolérance ses consœurs Dounia Batma et Saïda Charaf, actuellement en conflit judiciaire devant le tribunal de première instance de Marrakech.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.