Recherche

Affaire « Hamza mon bb » : un policier écope de 10 mois de prison

© Copyright : DR

19 janvier 2020 - 18h20 - Société

Un inspecteur de police officiant à la wilaya de la sûreté nationale à Casablanca, a écopé, jeudi 16 janvier 2020, d’une peine de 10 mois de prison ferme pour son implication dans l’affaire « Hamza mon bb ». Tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance de Marrakech.

C’est la première condamnation dans l’affaire « Hamza mon bb ». Le rapport du laboratoire régional d’analyse des traces numériques à Marrakech, a permis à la brigade nationale de la police judiciaire d’identifier le policier, rapporte TelQuel Arabi.

Le document indique qu’une analyse du téléphone d’Aïcha Ayach, une amie de la chanteuse Dounia Batma, a été faite. Cette créatrice de mode, résidant aux Émirats arabes unis, est visée par un mandat d’arrêt international depuis le 13 janvier. Celle-ci avait échangé des messages avec un individu nommé « Commissaire S » dans son répertoire, indique la même source.

Selon les faits, l’inspecteur de police aurait rencontré la trentenaire après que « Sultana », styliste et propriétaire d’un magasin de prêt-à-porter à Marrakech, victime du compte « Hamza mon bb » a porté plainte contre elle. Bien que les enquêteurs lui aient fait écouter des enregistrements des conversations entre Aïcha Ayach et lui, l’agent de police a maintes fois nié avoir fourni des informations sur l’affaire à celle-ci contre récompense.

In fine, le tribunal de première instance de Marrakech a condamné l’agent de police à 10 ans de prison ferme pour son implication dans l’affaire « Hamza mon bb ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact