Affaire "Hamza mon bb" : un policier écope de 10 mois de prison

19 janvier 2020 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un inspecteur de police officiant à la wilaya de la sûreté nationale à Casablanca, a écopé, jeudi 16 janvier 2020, d’une peine de 10 mois de prison ferme pour son implication dans l’affaire "Hamza mon bb". Tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance de Marrakech.

C’est la première condamnation dans l’affaire "Hamza mon bb". Le rapport du laboratoire régional d’analyse des traces numériques à Marrakech, a permis à la brigade nationale de la police judiciaire d’identifier le policier, rapporte TelQuel Arabi.

Le document indique qu’une analyse du téléphone d’Aïcha Ayach, une amie de la chanteuse Dounia Batma, a été faite. Cette créatrice de mode, résidant aux Émirats arabes unis, est visée par un mandat d’arrêt international depuis le 13 janvier. Celle-ci avait échangé des messages avec un individu nommé "Commissaire S" dans son répertoire, indique la même source.

Selon les faits, l’inspecteur de police aurait rencontré la trentenaire après que "Sultana", styliste et propriétaire d’un magasin de prêt-à-porter à Marrakech, victime du compte "Hamza mon bb" a porté plainte contre elle. Bien que les enquêteurs lui aient fait écouter des enregistrements des conversations entre Aïcha Ayach et lui, l’agent de police a maintes fois nié avoir fourni des informations sur l’affaire à celle-ci contre récompense.

In fine, le tribunal de première instance de Marrakech a condamné l’agent de police à 10 ans de prison ferme pour son implication dans l’affaire "Hamza mon bb".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Casablanca - Droits et Justice - Prison - Hamza mon bebe

Aller plus loin

Affaire Hamza mon BB : nouvelle condamnation à de la prison ferme

L’affaire Hamza Mon BB envoie en prison le président du centre national des droits de l’homme. Mohammed Madimi, celui qui a révélé l’affaire «  Hamza mon bb  », écope de 22...

Affaire « hamza mon bb » : la police émiratie toujours aux trousses d’Aicha Ayach

Contrairement à l’information publiée par certains médias électroniques, Aïcha Ayach, principale commanditaire présumée des comptes "Hamza mon bb" sur Instagram et Snapchat, est...

Dounia Batma s’exprime sur l’affaire Hamza mon bb

Inculpée et interdite de quitter le territoire pour son implication présumée dans l’affaire Hamza mon bb, la chanteuse Dounia Batma préfère s’en remettre à Dieu.

"Affaire Hamza mon bb" : fin de cavale pour Aïcha Ayach

L’arrestation d’Aïcha Ayach, principale commanditaire présumée des comptes "Hamza mon bb" sur Instagram et Snapchat s’est produite ce mardi 18 février 2020, aux Émirats arabes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Corruption : des élus locaux pris la main dans le sac

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, tente d’en finir avec la corruption et la dilapidation de deniers publics. Dans son viseur, une trentaine de présidents de commune et de grand élus dont il a transféré les dossiers devant l’agent judiciaire...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Dounia Batma attaque, son ex-mari contre-attaque

Le producteur bahreïni Mohamed Al-Turk a répondu aux accusations de complot portées contre lui par son ex-épouse, la chanteuse marocaine Dounia Batma impliquée dans l’affaire « Hamza mon bb ».

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Dounia Batma et Saïda Charaf : Latifa Raafat s’en mêle

L’artiste marocaine Latifa Raafat a appelé à la tolérance ses consœurs Dounia Batma et Saïda Charaf, actuellement en conflit judiciaire devant le tribunal de première instance de Marrakech.