African Lion 21 : le Sahara marocain au cœur des manœuvres militaires

1er mars 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

« Le Maroc est l’un des partenaires les plus forts des États-Unis dans la lutte contre le terrorisme ». C’est ce qu’a déclaré le général-major, Andrew Rowling, commandant en chef adjoint de l’armée américaine en Europe et en Afrique.

C’est justement l’excellence de ces relations que vient confirmer le Centre régional des médias pour l’Afrique du département d’État américain, en apportant un démenti à l’information publiée par certains médias, affirmant que c’est la Tunisie qui abritera, en juin prochain, la plus grande partie des exercices militaires multinationaux « African Lion », rapporte Hespress. Le général-major Andrew Rowling, commandant de la Task Force Europe du Sud, rassure, comme d’habitude, que c’est Maroc qui accueillera la plupart des exercices de l’African Lion, précisant que certains exercices militaires se dérouleront au Sahara marocain, dans les secteurs de Mahbas, Dakhla, et Tan Tan, et d’autres, en Tunisie et au Sénégal.

Les États-Unis sont conscients des équilibres à préserver, afin de résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés dans le monde, ainsi que ceux du Moyen-Orient et de l’Afrique (MENA). Vu la position géographique du royaume comme porte d’entrée du Sahara, pouvant jouer un rôle de pionnier dans la stratégie sécuritaire, économique et politique des États-Unis en Afrique, il revient à l’administration Biden d’accélérer l’achèvement des travaux dans certaines régions, afin de retrouver le leadership des États-Unis, surtout sur plusieurs dossiers dans la région MENA.

Pour rappel, en novembre dernier, une réunion de haut niveau s’est déroulée au quartier général de la région sud des Forces armées royales à Agadir, entre le général de corps d’armée El Farouk Belkhir, commandant du district sud, et le général major Andrew Rolling, pour les préparatifs des plus grandes manœuvres du continent africain, « African Lion », qui rassembleront cette année environ dix mille soldats originaires d’une vingtaine de pays.

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement - Sahara Marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Dakhla et Mahbas, deux des sites choisis pour l’exercice militaire African Lion 2021

Dans le cadre de l’exercice militaire « African Lion 2021 », prévu pour se tenir du 7 au 18 juin prochain au Maroc, plus précisément dans les provinces du sud, plus de 5 000...

Les États-Unis, partenaires du Maroc écartent-ils l’Espagne de l’African Lion 2021 ?

La crise diplomatique entre Rabat et Madrid semble avoir déjà un impact négatif sur l’Espagne. Les États-Unis et le Maroc, ainsi que d’autres pays, s’activent pour les préparatifs...

African Lion 2021 : le Maroc écarte l’Espagne

Le Maroc n’a pas inscrit l’Espagne sur la liste des participants à l’édition 2021 de l’exercice militaire African Lion, organisé chaque année par le royaume, en collaboration avec le...

Coopération militaire : exercices entre le Maroc et les Etats-Unis

Le Maroc et les États-Unis participent depuis le début de cette semaine au lightning handshake, un exercice maritime bilatéral. Cette manœuvre qui se déroule entre le groupe...

Nous vous recommandons

États-Unis

Agression d’un imam aux Etats-Unis

Un imam américain a été agressé, jeudi, par des individus non encore identifiés. Cette agression est survenue vers 22 h alors qu’il se rendait à la mosquée de Dar al-Farooq.

Quels sont les touristes les plus dépensiers au Maroc ?

Depuis quelques mois, les recettes touristiques sont en nette progression au Maroc, en grande partie grâce aux dépenses des touristes étrangers. Les clientèles, chinoise, israélienne (d’origine marocaine) et américaine sont les plus dépensières, selon les...

Les hauts fonctionnaires marocains formés par l’Université Harvard

Les hauts fonctionnaires, cadres supérieurs et des enseignants à l’école des nouvelles approches de l’évaluation des politiques publiques. Le module est au cœur d’un cycle de formation lancé, lundi à Rabat, et organisé par l’École nationale supérieure...

Sahara : l’Espagne dénonce « l’unilatéralisme » des États-Unis

L’Espagne n’est pas favorable à la décision unilatérale des États-Unis de reconnaître la marocanité du Sahara. Le voisin ibérique propose que le tout nouveau président élu des USA reconsidère cette décision pour un retour au...

Les États-Unis écartent le Maroc pour leur sommet sur le climat

Le Maroc n’a pas été convié au sommet sur le climat qu’organisent les États-Unis alors qu’il est reconnu comme un leader en Afrique sur le climat. En tout, 40 leaders mondiaux, dont cinq présidents africains participeront à cette...

Défense - Armement

Les États-Unis autorisent la vente au Maroc de nouveaux systèmes de commandement

L’administration Biden a approuvé la vente potentielle de systèmes de commandement et de contrôle au sol et d’équipements connexes au Maroc.

Coopération militaire : le Maroc et les États-Unis en discussions pour un transfert de technologies

La coopération militaire entre le Maroc et États-Unis d’Amérique préoccupe les deux pays. C’est dans ce cadre que s’inscrit la visite de travail de trois jours à Rabat, du Sous-Secrétaire à la Défense US chargé des Affaires politiques, Anthony Tata, à la tête...

Maroc : des armes retrouvées chez un consul

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent contre un Marocain, consul honoraire d’un pays étranger, pour le port d’un lot d’armes à feu (trois pistolets et des pièces d’un fusil de...

L’armée marocaine a-t-elle tué deux miliciens du Polisario ?

Les éléments des Forces armées royales (FAR) auraient tué deux militaires du Polisario lors d’une attaque dans le Sahara hier, lundi.

Le Maroc veut équiper ses drones turcs

Le Maroc a signé un contrat avec le Canada pour équiper ses drones turcs, contournant ainsi l’embargo sur le pays de Recep Tayyip Erdoğan.

Sahara Marocain

Sahara : le Pérou reprend ses relations avec la « RASD »

Le Pérou a annoncé jeudi la reprise de ses relations diplomatiques avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD), un mois après que le président Pedro Castillo les a rompues dans le cadre d’un rapprochement avec le...

La confidence de Hassan II sur Ceuta et Melilla il y a 40 ans

En 1978, le roi Hassan II avait reçu un petit groupe de journalistes espagnols. Au terme d’une conférence de presse sur la crise relative à Ceuta et Melilla, il échange quelques mots avec un journaliste espagnol. 40 ans après, cette brève discussion est...

Le président de Ceuta salue la reprise des relations avec le Maroc

Le président du gouvernement de Ceuta, Juan Vivas (PP), a salué la « nouvelle étape » dans la relation entre l’Espagne et le Maroc, consacrée par la visite de Pedro Sanchez à Rabat jeudi. Selon lui, cette nouvelle coopération place la ville autonome dans une...

El Otmani s’exprime sur la décision de Trump de reconnaître le Sahara

Face à la Chambre des conseillers mardi dernier, le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani a affirmé que la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara constitue un "grand tournant dans le dossier de la cause...

Le patron du renseignement extérieur algérien limogé à cause du dossier du Sahara

Le dossier du Sahara dont la marocanité a été reconnue par les États-Unis est l’une des raisons du limogeage du général-major Mohamed Bouzit, patron du renseignement extérieur algérien. Celui-ci est désormais remplacé par le général-major à la retraite...