Recherche

Les agressions continuent sur l’autoroute Casablanca-Rabat

© Copyright : DR

9 décembre 2021 - 16h40 - Maroc - Par: A.P

L’insécurité sur les autoroutes continue de faire débat au Maroc, notamment sur l’axe Casablanca-Rabat. Le président de la Chambre des conseillers et son directeur de cabinet en ont été victimes sont sortis indemnes, mais leur voiture a subi des dégâts importants.

La voiture du président de la deuxième Chambre, Naam Miyara, a été récemment attaquée par des individus sur l’autoroute Casablanca-Rabat alors qu’il regagnait son domicile à Rabat, fait savoir le quotidien Assabah. La voiture a été la cible de jets de pierre de la part de ces inconnus.

À lire : Pas de réseau criminel sur l’autoroute Casablanca-Marrakech

Le président de la Chambre des conseillers et son directeur de cabinet qui était avec lui à bord du véhicule, sont sains et saufs. Le véhicule en revanche, a été sérieusement endommagé, précise la même source qui rappelle que ces incidents sont fréquents sur cette autoroute. En février 2018, l’ancien président de la Région Fès-Meknès et Secrétaire général du Mouvement Populaire (MP), Mohand Laenser, avait été également victime de cette agression aux jets de pierre alors qu’il revenait de Rabat. Son chauffeur et lui en étaient sortis indemnes.

À lire : La 3ᵉ voie de l’autoroute de contournement de Casablanca mise en service

Le « phénomène » du caillassage des véhicules sur cette autoroute, surtout pendant la nuit, inquiète de plus en plus les usagers. Plusieurs cas de ces agressions aux jets de pierres ont été rapportés par les médias. Selon les responsables d’Autoroutes du Maroc (ADM), une trentaine de cas sont enregistrés chaque année depuis ces trois dernières années, sur un trafic total de plus de 400 000 voyageurs par an.

Mots clés: Violences et agressions , Casablanca , Rabat

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact