Aide française au Maroc : réaction d’Emmanuel Macron à la polémique

13 septembre 2023 - 16h00 - France - Ecrit par : P. A

Le président français, Emmanuel Macron, a souhaité la fin des « polémiques qui n’ont pas lieu d’être » sur le refus de l’aide proposée par la France au Maroc, touché par un puissant séisme qui a déjà fait près de 3 000 morts.

« C’est évidemment à Sa Majesté le roi et au gouvernement du Maroc, de manière pleinement souveraine, d’organiser l’aide internationale et donc nous sommes à disposition de leur choix souverain », a déclaré Emmanuel Macron dans une vidéo postée mardi sur le réseau X (ex-Twitter), souhaitant que « toutes les polémiques qui viennent diviser, qui viennent compliquer les choses dans ce moment qui est déjà si tragique, puissent se taire par respect pour toutes et tous ».

À lire : Refus de l’aide par le Maroc : une « mauvaise polémique » selon la France

Le président français réitère l’entière disponibilité de la France à aider le Maroc. « Nous sommes à vos côtés, aujourd’hui comme demain… Nous serons là dans la durée sur le plan humanitaire, sur le plan médical, pour la reconstruction, pour l’aide culturelle et patrimoniale, dans tous les domaines où le peuple marocain et ses autorités considéreront que nous sommes utiles ». Lundi, la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a annoncé une aide de 5 millions d’euros pour les ONG sur place au Maroc.

À lire : Risque de « rupture majeure » des relations entre la France et le Maroc

Le Maroc a annoncé dimanche avoir accepté l’aide de quatre pays à savoir l’Espagne, le Royaume-Uni, le Qatar et les Émirats arabes unis, mais pas celle de la France, suscitant une polémique. Les relations entre le Maroc et la France sont tendues depuis plusieurs années pour diverses raisons, dont le rapprochement de Macron à l’Algérie et sa position ambigüe sur le Sahara.

À lire : Séisme au Maroc : le gouvernement refuse l’aide étrangère

Un séisme de magnitude 6,8 a secoué la région de Marrakech dans la nuit du vendredi 8 septembre. Selon les données actualisées du ministère de l’Intérieur marocain, le bilan provisoire passe à 2 901 morts et 5 530 blessés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Diplomatie - Emmanuel Macron - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Risque de « rupture majeure » des relations entre la France et le Maroc

Tendues depuis un moment pour diverses raisons (visa, Pegasus, Sahara), les relations entre la France et le Maroc se détériorent de jour en jour. Un seul responsable de cette...

Démenti officiel : Aucune aide algérienne acceptée par le Maroc

Les informations selon lesquelles le Maroc a accepté de recevoir l’aide de l’Algérie suite au séisme de magnitude 7 qui a endeuillé le royaume sont fausses.

La France se sent humiliée par le Maroc

Le refus du Maroc d’accepter l’aide « officielle » de la France après le séisme meurtrier du 8 septembre, continue de susciter de vives polémiques dans l’Hexagone. L’Exécutif...

Emmanuel Macron sous le feu des critiques après son message aux Marocains

De nombreux internautes marocains ont réagi énergétiquement au message de soutien adressé par le président de la République française, Emmanuel Macron aux Marocains suite au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les personnes ou associations venues apporter leur aide aux victimes du puissant et...

Une semaine après le séisme au Maroc, un âne retrouvé vivant sous des décombres

Aidée par une équipe de secours britannique, une organisation de protection des animaux a sauvé un âne, l’une des victimes du séisme violent qui a frappé la région d’Al Haouz, resté piégé pendant sept jours sous les décombres.

Maroc : le séisme réveille des sources d’eau asséchées depuis 20 ans

Le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc n’a pas été que dévastateur. Il a ravivé des sources d’eau totalement asséchées depuis 20 ans, mais aussi augmenter le débit des anciennes dans les montagnes d’Al Haouz.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...

Gad Elmaleh : gros chèque pour les victimes du séisme au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh a tenu sa promesse de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.