Recherche

Al Adl Wal Ihssane accuse l’Etat de faire une purge parmi ses membres dans fonction publique

14 février 2017 - 11h55 - Maroc

Des licenciements et des mutations forcées ont été pratiqués dans la fonction publique, accuse le mouvement Al Adl Wal Ihssane dans un communiqué publié sur son site internet.

Selon le mouvement, de nombreux cadres affiliés à Al Adl ont été licenciés ou mutés des ministères de l’Agriculture, des Finances ou encore de l’Education nationale et ce sans raison valable.

Ces purges « illégales » sont « un abus de pouvoir », de la part des autorités, écrit Al Adl qui a publié des lettres adressées aux fonctionnaires licenciés avec comme seul motif l’appartenance au mouvement fondé par Abdessalam Yassine.

Le mouvement a toujours soufflé le chaud et le froid avec l’Etat. Fin septembre dernier, il avait appelé au boycott des élections législatives et il y a quelques semaines il s’était insurgé contre l’interdiction par les autorités de la fabrication et la vente de la burqa.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact