Al-Qaïda : un Marocain pour succéder à Al Zawahiri ?

3 août 2022 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Marocain Abd al-Rahman al-Maghrebi pourrait être le successeur d’Ayman al-Zawahiri, chef d’Al-Qaïda tué lors d’une frappe aérienne américaine à Kaboul, en Afghanistan, dans la nuit de samedi à dimanche 31 juillet.

Qui va succéder au leader d’Al-Qaïda ? Le Marocain Abd al-Rahman al-Maghrebi, l’Algérien Yezid Mebarek, connu sous le nom d’Abu Ubaydah Yusuf al-Anabi et les Égyptiens, Saïf al-Adel, ancien lieutenant-colonel des Forces spéciales et figure de la vieille garde d’Al-Qaïda, et Abou Abdelkarim al-Masri, un dirigeant du groupe Houras al-Din, en Syrie figurent parmi les successeurs potentiels d’Ayman al-Zawahiri.

À lire : Le chef d’Al Qaida au Maghreb islamique tué

Dans ce lot, le Marocain a un avantage plus que les autres. Il est non seulement un haut responsable d’Al-Qaïda, mais il est également le gendre d’al-Zawahiri. Il a été directeur général d’Al-Qaïda en Afghanistan et au Pakistan. D’ailleurs, le FBI recherche activement Abd al-Rahman al-Maghrebi, fait savoir France24. Selon l’organisation américaine, le Marocain a étudié la programmation de logiciels en Allemagne avant de s’installer en Afghanistan où il a dirigé la principale aile médiatique d’Al-Qaïda. D’après des documents récupérés lors du raid qui a tué Ben Laden, le Marocain est présenté comme une étoile montante du groupe depuis de nombreuses années.

À lire : Les États-unis offrent 7 millions de dollars pour retrouver un Marocain d’Al Qaïda

Lundi, le président des États-Unis Joe Biden a annoncé la mort de l’Égyptien Ayman al-Zawahiri, successeur d’Oussama ben Laden, tué dans un raid américain au Pakistan en 2011. L’homme considéré comme un des cerveaux des attentats du 11 Septembre, qui avaient fait près de 3 000 morts aux États-Unis, a été tué par un drone à Kaboul dans la nuit de samedi à dimanche 31 juillet. Une frappe aérienne américaine.

Sujets associés : États-Unis - Terrorisme - Afghanistan - MRE

Aller plus loin

Le chef d’Al Qaida au Maghreb islamique tué

La ministre française des Armées, Florence Parly a confirmé, vendredi 5 juin, la mort du chef d’Al Qaida au Maghreb islamique, l’Algérien Abdelmalek Droukdal. Il a été tué par...

Le Maroc en état d’alerte après la mort du chef d’Al Qaida

Suite à la mort de l’Égyptien Ayman Al Zawahiri, chef d’Al-Qaida, tué dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 juillet en Afghanistan par une frappe américaine, les services de...

Les Marocains en tête du classement des terroristes interpellés en Espagne

Les Marocains représentent 40 % de l’ensemble des personnes arrêtées pour des connexions avec le terrorisme en Espagne. C’est ce que révèle le rapport annuel de l’Observatoire...

Les États-unis offrent 7 millions de dollars pour retrouver un Marocain d’Al Qaïda

Abderrahmane Al Maghribi, alias Mohamed Abatti ou encore Mohamed Al Maghribi, est à la tête de la branche Aqsi, qui couvre le berceau historique d’Al Qaïda en Afghanistan et au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Les dépôts bancaires des MRE dépassent les 190 MMDH

À fin juin dernier les dépôts bancaires se sont accrus de 3,9 % s’établissant à 1 085,2 milliards de DH, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...