Alerte enlèvements et attentats à Tindouf : les Occidentaux s’inquiètent

21 février 2024 - 09h30 - Monde - Ecrit par : S.A

La Grande-Bretagne a émis un avertissement contre les voyages à Tindouf, où sont basées les milices et la direction du Polisario, protégé de l’Algérie. Avant elle, ce sont les États-Unis et l’Espagne qui ont appelé leurs ressortissants à éviter la région.

La Grande-Bretagne met en garde ses ressortissants contre les risques d’un déplacement à Tindouf. C’est ce qui ressort de la mise à jour par Foreign Office (département des Affaires étrangères) lundi de sa liste « risques pays ». La Grande-Bretagne déconseille donc à ses ressortissants britanniques tout déplacement dans une région s’étendant sur une longueur de 30 kilomètres et incluant Tindouf et le tronçon séparant le territoire algérien de la zone tampon, mais aussi une autre zone étalée sur 30 kilomètres et située près des frontières séparant l’Algérie d’une part et la Libye, la Mauritanie, le Niger, la Tunisie et le Mali, d’autre part, fait savoir le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. Cette alerte est valable jusqu’au 28 février, date du « Marathon du Sahara ». Pourquoi cette alerte ? Les autorités britanniques redoutent des enlèvements en particulier et d’attentats contre les intérêts des pays occidentaux en général.

À lire : Le Royaume-Uni alerte ses vacanciers au Maroc (Saidia)

Avant la Grande-Bretagne, les États-Unis avaient pris une décision similaire en mettant en garde leurs ressortissants contre les risques de se rendre à Tindouf en raison de l’éventualité d’actes terroristes ou d’enlèvements dans cette région. Une mise en garde valable jusqu’au 15 mars prochain. L’Espagne a, elle aussi, émis un avertissement contre les déplacements à Tindouf, à l’approche du « Marathon du Sahara » qui va se dérouler en présence d’athlètes étrangers soutenant les thèses séparatistes. Les ressortissants de ces trois pays qui se trouveraient dans la région en dépit des avertissements sont invités à prendre une batterie de mesures pour leur sécurité et à être surtout extrêmement vigilants.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Grande-Bretagne - Polisario

Aller plus loin

Le Canada alerte ses ressortissants au Maroc en raison de manifestations

Le Canada a prodigué des conseils à ses citoyens souhaitant se rendre au Maroc, où des manifestations pro-palestinienne sont organisées dans plusieurs villes marocaines dont...

Le Royaume-Uni alerte ses vacanciers au Maroc (Saidia)

Le Royaume-Uni appelle ses ressortissants qui passent les vacances au Maroc à éviter Saïdia, station balnéaire très prisée située à quelques encablures de la frontière maritime...

Après le Royaume-Uni, le Canada alerte sur les risques à la frontière algérienne

Le Canada vient de mettre en garde ses ressortissants de s’approcher des frontières algériennes, suite à l’assassinat de deux jet-skieurs franco-marocains par les garde-côtes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.