L’Algérie appelle le Maroc à couper les ponts avec Israël

6 mars 2024 - 20h00 - Monde - Ecrit par : S.A

En raison de la poursuite de la riposte israélienne contre le mouvement palestinien du Hamas, l’Algérie plaide pour des positions fortes des pays musulmans comme les Émirats arabes unis, Bahreïn, la Turquie, l’Égypte et le Soudan contre Israël, allié du Maroc.

Lors de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), tenu à Djeddah en Arabie saoudite, son ministre des Affaires étrangères, Ahmed Attaf a estimé qu’il était « temps de comprendre que les condamnations et l’indignation ne suffisaient pas, à eux seuls, à faire cesser le génocide et l’extermination systémiques dont Gaza est le théâtre ». Il a ainsi plaidé pour une « action efficace sur tous les plans en vue d’intensifier la pression » sur l’État hébreu.

À lire :Au Maroc, la pression populaire pour rompre les liens avec Israël ne retombe pas

Aussi, a-t-il appelé les pays musulmans à rompre leurs relations avec Israël. « Il aurait été attendu et espéré que nous soutenions, sans hésitation et sans équivoque, la rupture des relations diplomatiques, culturelles, économiques, commerciales, militaires et sécuritaires », avec Tel Aviv, comme l’avait suggéré l’Union africaine (UA), lors du 37ᵉ sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine le 17 février à Addis-Abeba, a-t-il ajouté.

À lire :L’Algérie a peur de l’alliance Maroc - Israël

Déplorant la situation dans la bande de Gaza – 30 717 morts et 72 156 blessés depuis le 7 octobre-, le chef de la diplomatie algérienne a réitéré l’exigence « d’œuvrer à préserver la solution à deux États en élargissant la base des reconnaissances officielles de l’État de Palestine et en poursuivant sans délai la revendication de sa qualité de membre à part entière à l’ONU ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Emirats Arabes Unis - Egypte - Palestine - Bahreïn - Soudan - Turquie

Aller plus loin

L’Algérie a peur de l’alliance Maroc - Israël

Plus de trois ans après, la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, surtout le rapprochement militaire, en échange de la reconnaissance américaine de...

L’Algérie réagit à la reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le Sahara

Le ministère algérien des Affaires étrangères vient de dénoncer la reconnaissance par Israël de la souveraineté marocaine sur le Sahara, parlant de violation flagrante du droit...

Un ancien ministre algérien accuse le Maroc de chantage

Les avancées diplomatiques du Maroc sur la question du Sahara sont toujours vues d’un mauvais œil en Algérie. L’ancien ministre algérien, Abdelaziz Rahabi, par ailleurs ancien...

Au Maroc, la pression populaire pour rompre les liens avec Israël ne retombe pas

Au Maroc, les appels à l’annulation de la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et Israël ne cessent de se multiplier. Les signataires d’une pétition ont...

Ces articles devraient vous intéresser :