Ramadan 2024 : Les appels au boycott des dattes israéliennes se multiplient

8 mars 2024 - 21h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Sur la toile, les appels au boycott des dattes israéliennes -fruit très consommé -pendant le ramadan qui va commencer lundi 11 mars dans les pays comme le Maroc, la France et la Belgique, ne cessent de se multiplier en signe de solidarité avec les Palestiniens qui souffrent de la guerre entre Israël et le Hamas.

Depuis quelques jours, les appels au boycott des marques comme Mehadrin, Hadiklaim, Jordan Valley, Jordan River, King Solomon… mais aussi des enseignes qui vendent, parfois sous un faux étiquetage, des dattes israéliennes pullulent sur les réseaux sociaux. Les musulmans du monde sont invités à se passer des dattes « made in Israel » telles que les dattes Medjoul (ou Medjool), fait savoir Saphirnews. Israël est le plus grand producteur mondial de dattes Medjoul, et 50 % de ses dattes israéliennes sont exportées vers l’Europe et sont ensuite vendues dans les supermarchés, ainsi que dans les magasins locaux à travers le continent. « La culture des dattes est l’activité agricole principale de près de 50 % des colonies illégales de la vallée du Jourdain en Palestine occupée et contribue fortement à leur viabilité économique », rappelle BDS dans un récent billet paru sur son site, précisant que « la vallée du Jourdain est la région la plus fertile de Palestine, mais à cause des restrictions d’accès, seule 4 % de la terre est cultivée par des Palestiniens et 86 % des terres agricoles sont confisquées par les colons israéliens ».

À lire :Appel au boycott des dattes israéliennes pendant le Ramadan

BDS a lancé un appel aux musulmans. « N’oubliez pas qu’en matière de commerce, le client décide, et que plus nombreux nous serons à nous exprimer ouvertement sur cette situation intolérable due à l’occupation israélienne, plus ces commerçants se poseront des questions sur la légitimité et la pertinence de la commercialisation de ces produits », appuie BDS. Afin d’une réussite de la campagne de boycott, des alternatives sont trouvées aux dattes israéliennes. L’association France Palestine Solidarité (AFPS) suggère d’acheter des dattes palestiniennes « dont la provenance est garantie ». Ainsi, « nous contribuons à renforcer l’économie palestinienne et à renforcer son indépendance face à la colonisation », estime-t-elle.

À lire :Des dattes algériennes toxiques sur le marché marocain ?

Depuis l’attaque surprise et spectaculaire du Hamas le 7 octobre 2023 et la poursuite de la riposte israélienne, 30 800 personnes ont été tuées et 72 298 ont été blessées dans la bande de Gaza, selon le nouveau bilan du ministère de la santé du Hamas.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Belgique - Israël - Ramadan 2024 - Palestine

Aller plus loin

Des dattes algériennes introduites clandestinement au Maroc

Des dattes algériennes de qualité douteuse ont été clandestinement introduites au Maroc depuis le Mali et la Mauritanie avant le début du mois de ramadan, les frontières entre...

À Tanger, le tambour du Sohour sous le feu des critiques

À Tanger, le tambour utilisé pour réveiller les gens pour le « Sohour », repas avant l’aube, pendant le ramadan n’a pas de beaux jours devant lui. Et pour cause, des voix...

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché...

Ces articles devraient vous intéresser :

Du changement pour Royal Air Maroc

Le Maroc est passé ce dimanche à 3h du matin à l’heure légale GMT. Ce changement d’heure aura un impact sur les vols de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM).

Faut-il faire du sport pendant le Ramadan ?

Est-il possible de pratiquer le sport pendant le mois de Ramadan ? La réponse est Oui. Mais des conseils pratiques sont à respecter pour bénéficier des bienfaits du sport et ne pas se créer des soucis de santé.

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce dimanche

Les Marocains sont fixés ce dimanche 10 mars sur le début et la fin du ramadan. Quand commence le mois sacré au Maroc ?

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Ramadan pour les joueurs de Ligue 1 : réaction de la ministre des Sports

La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, s’est exprimée mercredi au sujet du communiqué de la Fédération française de football (FFF) interdisant les interruptions de matchs pour permettre aux joueurs musulmans de rompre le jeûne. Elle invite au...

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.