Accusé de fraude fiscale, un Américain extradé du Maroc vers les États-Unis

7 février 2023 - 17h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Le Maroc a extradé un Américain vers les États-Unis, où il est jugé pour fraude bancaire et fiscale et blanchiment d’argent. Il encourt jusqu’à 30 ans de prison et une amende pouvant atteindre un million de dollars.

Après son extradition du Maroc, Scotty Thomas Lumley, 55 ans, répond de ses actes devant la justice américaine. Le 3 février, il a comparu devant un juge américain à Nashville. Il fait face à plusieurs accusations : fraude bancaire, fraude fiscale et blanchiment d’argent, fait savoir le procureur américain Henry C. Leventis dans un communiqué.

À lire : Des Espagnols auraient rejoint le Maroc pour fuir la pression fiscale

Lumley s’était enfui au Maroc en novembre 2020. Il venait d’apprendre qu’il était visé par une enquête fédérale. Au Maroc, il aurait utilisé un bon de commande falsifié pour escroquer plus de 500 000 dollars à une entreprise de l’Utah.

À lire : Extradé de Belgique et déjà condamné, un MRE risque une lourde peine

En 2015, il avait déjà plaidé coupable de fraude électronique et de blanchiment d’argent. En décembre 2021, un jury du district de l’Utah l’avait accusé de fraude électronique après qu’il a utilisé un bon de commande falsifié. Ces procédures sont en cours.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Prison - Fraude - Blanchiment d’argent - Amende

Aller plus loin

Les États-Unis saluent le Maroc pour son rôle clé dans l’arrestation d’un Russe

Les États-Unis remercient le Maroc pour l’aide qu’il a apportée à l’arrestation et à l’extradition de Ruslan Albertovich Nurullin, un Russe de 32 ans, co-accusé d’une...

MRE : la Belgique durcit sa lutte contre la fraude au domicile

Après avoir constaté 6 061 infractions en 2022 dans le cadre des enquêtes relatives à la fraude domiciliaire de certains demandeurs d’emploi, la Belgique a décidé de durcir sa...

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs...

Un homme résidant au Maroc devant la justice américaine pour fraude

Accusé de fraude et de blanchiment d’argent dans le cadre du programme de protection des chèques de paie (PPP), un ancien résident de San Diego vivant au Maroc fait face à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Immobilier au Maroc : l’Etat veut vous obliger à payer les taxes

L’administration des impôts a mis en place une nouvelle mesure pour lutter contre la fraude fiscale dans l’immobilier.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.