L’Andalousie veut revoir les accords Europe-Maroc

23 juin 2021 - 07h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Conseil d’Andalousie a fait par lundi, de la nécessité de revoir les accords commerciaux signés entre l’Union européenne (UE) et les pays tiers dont le Maroc afin de combler « les désavantages comparatifs » des producteurs andalous.

Le ministre andalou a demandé à la ministre de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche et du développement durable, Carmen Crespo, d’étudier avec Bruxelles la possibilité de revoir ces accords avec les pays tiers dont le Maroc, lesquels sont « préjudiciables aux intérêts des producteurs espagnols et des Andalous en particulier ». Dans cette perspective, Crespo a indiqué au Conseil consultatif de politique agricole pour les affaires communautaires, lors de la session qui s’est déroulée lundi par visioconférence, que les accords actuellement en vigueur « sont caducs et n’ont plus leur raison d’être ».

À lire : Espagne : l’accord commercial sur l’agriculture avec le Maroc ne sera pas revu

« Il est nécessaire de défendre en Europe la négociation des accords avec les pays tiers et de contrôler les quotas établis dans les accords… Si les conditions établies ne sont pas remplies, l’Office européen de lutte antifraude (OLAF) doit en être informé », insiste Crespo qui rappelle qu’elle travaille à « essayer de faire cesser les vétos russes », en réponse à la plainte conjointe de Murcie et d’Andalousie.

Par ailleurs, Crespo a exigé de la flexibilité et des ressources économiques pour les agriculteurs et les éleveurs dans le cadre de la nouvelle politique économique européenne. Sans quoi, « il sera très difficile de réaliser l’ambition environnementale de la nouvelle Politique agricole commune (PAC) », prévient-elle.

Sujets associés : Espagne - Exportations - Agriculture - Accord de libre échange

Aller plus loin

Le Maroc menacerait de rompre les accords de pêche avec l’Europe

En réaction au vote de la résolution du parlement européen le sanctionnant pour avoir laissé entrer en masse des migrants mineurs à Ceuta les 17 et 18 mai, le Maroc menacerait...

Espagne : l’accord commercial sur l’agriculture avec le Maroc ne sera pas revu

Face à la volonté de l’association d’agriculteurs et producteurs de fruits et légumes ibérique, Asaja-Almeria, de réviser l’accord commercial actuel avec le Maroc, le...

L’Espagne redoute la suspension de l’accord de pêche avec le Maroc

Les tensions entre l’Espagne et le Maroc restent très tendues. Les pêcheurs espagnols expriment de vives inquiétudes quant à l’accord de pêche entre les deux pays. Luis Planas,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Maroc : importations en hausse, les exportations en baisse

Au premier semestre de l’année, les importations marocaines ont atteint 365,5 MMDH, en progression de 44,2% par rapport à la même période en 2021. En revanche, les exportations ont montré des signes de ralentissement s’établissant à 215 MMDH contre...

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.