Annulation de Marhaba : les entreprises affectées vont être aidées

4 juillet 2021 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le parlement d’Andalousie demande au gouvernement espagnol d’apporter une aide financière à tous les secteurs touchés par l’annulation, pour la deuxième année consécutive, de l’Opération Marhaba.

Le parlement d’Andalousie a demandé au gouvernement espagnol d’intensifier les relations diplomatiques avec le Maroc et de convaincre son gouvernement de reconsidérer sa position et d’autoriser l’Opération Marhaba. Le parlement est prêt, le cas échéant, à adopter les mesures appropriées afin qu’une aide financière soit apportée à tous les secteurs touchés par l’annulation, pour la deuxième année consécutive, de l’Opération Marhaba.

À lire : Opération Marhaba : l’Andalousie connaitra un impact économique important

Dans sa proposition présentée à la commission de la présidence, de l’administration publique et de l’intérieur, la parlementaire Pilar Pintor explique que l’Opération Marhaba permet chaque année aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment d’Europe, de traverser l’Espagne pour rejoindre le Maroc afin d’y passer leurs vacances d’été. En tout, l’Opération a permis en 2019 le passage de trois millions de personnes et de 750 000 véhicules via les ports d’Algésiras et de Tarifa, rapporte El Estrecho Digital.

Selon les informations officielles, le Maroc a annulé l’Opération Marhaba pour raison de crise sanitaire. Mais pour Pintor, « la crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc a prévalu sur la crise sanitaire », et une bonne partie de la population, aussi bien en Espagne qu’au Maroc, est déjà vaccinée contre le Covid-19.

À lire : MRE : l’Espagne perdrait 500 millions d’euros après l’annulation de Marhaba 2021

D’après la députée de Cadix, l’Opération Marhaba pouvait se réaliser avec les ports espagnols, dans les mêmes conditions de sécurité sanitaire exigées par le Maroc pour le passage des MRE via les ports de Sète en France et de Gênes en Italie. Malheureusement, l’annulation de l’Opération Transit, excluant de fait les ports d’Algésiras et de Tarifa, a eu de graves répercussions sur les entreprises exerçant au port, les compagnies maritimes, les agences de voyages, les sociétés de fourniture de bateaux, les chauffeurs de taxi, les hôtels, etc. Les pertes sont estimées à environ 500 millions d’euros rien que pour la communauté portuaire d’Algésiras.

Sujets associés : Espagne - Opération Marhaba 2022

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Annulation de Marhaba 2021 : grosses pertes pour les entreprises espagnoles

L’annulation de l’Opération Marhaba aura un impact économique sévère sur les entreprises espagnoles dans le détroit. Les pertes sont estimées à quelque 500 millions...

Algésiras dénonce le « désintérêt » du gouvernement espagnol après l’annulation de Marhaba

Le conseil municipal d’Algésiras (Cadix), dirigé par José Ignacio Landaluce (PP), a dénoncé samedi, le « désintérêt » du gouvernement central (PSOE et Podemos) pour la ville et a rappelé...

MRE : l’Espagne perdrait 500 millions d’euros après l’annulation de Marhaba 2021

L’exclusion de l’Espagne de l’opération annuelle Marhaba 2021 fait perdre d’énormes profits aux entreprises espagnoles. Elles appellent leurs responsables politiques à faire...

Opération Marhaba : l’Andalousie connaitra un impact économique important

L’annulation de l’Opération Marhaba 2021 « aura un impact économique important » sur les ports de la région, a indiqué lundi Juan Manuel Moreno, le président...

Nous vous recommandons

Espagne

Espagne : un Marocain arrêté pour « pratiques sexuelles dégradantes »

La Guardia Civil a procédé à l’arrestation d’un ressortissant marocain de 34 ans à Vélez-Málaga, dans le sud de l’Espagne. Le mis en cause serait impliqué dans une affaire de coups, blessures à l’aide d’une arme blanche et agressions sexuelles sur sa...

Affaire Ghali : le Maroc renonce aux poursuites judiciaires contre les autorités espagnoles

Le Maroc a décidé de mettre fin à l’action judiciaire en cours contre les autorités espagnoles, notamment contre Camilo Villarino, l’ancien directeur de cabinet de l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya, soupçonné d’avoir coordonné...

Un MRE décède au Maroc après que l’Espagne a refusé de le rapatrier

Bloqué au Maroc en raison de la suspension des frontières, Driss Aboufiras, un Marocain résidant à Cadix où il suivait un traitement de dialyse, est décédé. Et pour cause, l’Espagne a refusé sa demande de rapatriement...

Sahara : le Maroc n’a pas pu faire chanter l’Espagne

Le Centre national de renseignement (CNI) a assuré que le Maroc n’aurait pas pu faire chanter Pedro Sanchez avec les 2 Go de données piratées sur son téléphone portable à l’aide du logiciel d’espionnage,...

« Après le Sahara, le Maroc s’en prendra à Ceuta et Melilla »

Le vice-président et ministre du Trésor des îles Canaries, Roman Rodriguez, a réitéré la position du gouvernement canarien sur le Sahara, à savoir la reconnaissance du droit à l’autodétermination, soulignant qu’après le Sahara, le Maroc s’attaquera à Sebta et...

Opération Marhaba 2022

Reprise des liaisons maritimes entre Motril et Nador

La compagnie maritime Trasmediterránea a repris ce mercredi les liaisons entre le port de Motril (Grenade) et Nador et Al Hoceima. La reprise a coïncidé avec le démarrage de l’Opération Marhaba.

Vacances des MRE au Maroc : les équipements obligatoires dans les bateaux (liste)

L’opération d’accueil des Marocains résidant à l’étranger a pris du retard mais ne sera pas annulée à cause de la situation sanitaire due au covid-19. Aujourd’hui, le Maroc ne peut se permettre économiquement de se passer de plusieurs centaines de milliers de...

L’Opération Marhaba 2022 démarre ce mercredi

L’Opération Marhaba, le plus grand mouvement migratoire entre l’Europe et le Maroc, démarre ce mercredi 15 juin, après deux ans d’annulation. Plus de 15 000 agents des forces de sécurité espagnoles ont été mobilisés pour la...

Le roi Mohammed VI intervient pour faciliter le retour des MRE

Le roi Mohammed VI a ordonné à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien et maritime de pratiquer des prix raisonnables afin de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger.

Marhaba 2022 : les conditions sont réunies à Algésiras pour accueillir les MRE

Le Consul général du Maroc à Algésiras, Mohamed Rafaoui, a fait le point des actions menées à ce jour par les autorités marocaines et espagnoles pour préparer l’Opération Marhaba 2022 qui s’annonce exceptionnelle.