Espagne : des routes vides cette année sans les Marocains

26 juin 2021 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’autoroute A-66, l’une des principales routes qu’empruntaient chaque été les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour rejoindre le Maroc, est l’une des plus touchées par l’annulation de l’Opération Marhaba 2021.

Les entreprises qui longent l’A-66 subissent de plein fouet les effets de l’annulation par le Maroc, de l’Opération Marhaba, excluant de fait les ports espagnols. La station-service de La Maya dans la province de Salamanque par exemple, qui écoulait 150 sandwichs en un rien de temps au cours de cette période, a aujourd’hui du mal à épuiser son stock journalier. « Regardez, nous avons dû ramener le prix à un euro parce qu’il reste peu de temps avant leur expiration », explique Lorenzo Colomo, propriétaire du complexe commercial, au journal El Pais.

À lire : MRE : l’Espagne perdrait 500 millions d’euros après l’annulation de Marhaba 2021

Selon les sources officielles marocaines, l’Opération Marhaba a été annulée pour raison sanitaire. Mais pour les acteurs espagnols, cette décision qui affecte considérablement l’économie espagnole, est une sanction du Maroc contre leur pays, au regard des tensions diplomatiques nées après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño. Pour José Ignacio Landaluce, le maire d’Algésiras, l’annulation de l’Opération Transit entrainera des pertes d’environ 500 millions d’euros pour les compagnies maritimes et les entreprises partenaires du port de la ville, par lequel ont transité 3,34 millions de Marocains en 2019.

« Si 740 000 véhicules sont passés par l’Espagne en 2019, nous nous attendions à ce qu’en 2021, ils soient plus nombreux, car de nombreux Marocains en Europe n’ont pas vu leurs proches depuis deux ans », explique Nacho Rabadán, directeur général de la Confédération espagnole des employeurs de stations-service, qui précise que si l’Opération Marhaba avait eu lieu, les MRE auraient dépensé au moins 85 millions d’euros sur les routes espagnoles, et principalement sur l’A-66 où la circulation est plus fluide et sans postes de péage, ce qui permet de vite rejoindre Algésiras.

À lire : Annulation de Marhaba 2021 : grosses pertes pour les entreprises espagnoles

Les pertes dues à l’annulation de l’Opération Marhaba sont estimées à 25 millions d’euros à Castille-et-Leon et à 9 millions d’euros à Salamanque. Lorenzo Colomo, promoteur de la station-service de La Maya, évalue quant à lui les pertes de ses deux entreprises à environ 800 000 euros. Mais il compte sur le passage des MRE par le port de Portimao au Portugal, à 170 kilomètres de Huelva, pour renflouer ses caisses. « S’ils lancent la liaison avec le Portugal, ils pourraient sauver l’A-66 », soutient Colomo, par ailleurs président de la Fédération régionale de Castille-et-Leon des associations de stations-service.

Dans certains hôtels d’Estrémadure, on note déjà une baisse de 80 % des réservations. Bien que la ligne avec Portimao sera lancée, de nombreux MRE ont déjà choisi de passer par les ports de Sète en France ou de Gênes en Italie, ou de prendre les vols de Royal Air Maroc pour rejoindre le royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algésiras - Opération Marhaba 2023

Aller plus loin

Annulation de Marhaba 2021 : grosses pertes pour les entreprises espagnoles

L’annulation de l’Opération Marhaba aura un impact économique sévère sur les entreprises espagnoles dans le détroit. Les pertes sont estimées à quelque 500 millions d’euros.

Les routes espagnoles boudées par les MRE ?

Les routes de la province de Salamanque en Espagne, ont enregistré le passage de 65 251 véhicules de Marocains résidant à l’étranger entre le 1ᵉʳ juillet et le 15 août dans le...

Opération Marhaba : l’Andalousie connaitra un impact économique important

L’annulation de l’Opération Marhaba 2021 « aura un impact économique important » sur les ports de la région, a indiqué lundi Juan Manuel Moreno, le président d’Andalousie.

Opération Marhaba 2022 : les restaurateurs espagnols se frottent les mains

L’Opération Marhaba 2022 va générer 9 millions d’euros à la province de Salamanque, notamment aux restaurants et hôtels de l’A-66 où font escale les Marocains de France, du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Le Maroc et l’Espagne se concertent pour l’Opération Marhaba (MRE)

La réunion de la Commission mixte hispano-marocaine s’est tenue ce mercredi au siège du ministère de l’Intérieur en vue de coordonner l’Opération Passage du Détroit 2023 (OPE-23) ou Marhaba 2023 entre l’Espagne et le Maroc.

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.