MRE : Algésiras et Tarifa se préparent pour l’Opération Marhaba 2022

11 avril 2022 - 12h00 - Ecrit par : A.S

Le président de l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA), Gerardo Landaluce, a tenu une rencontre avec les différents acteurs portuaires pour finaliser la préparation de l’Opération Marhaba.

Suspendue depuis deux ans pour raison de crise sanitaire et de crise politique entre l’Espagne et le Maroc, l’Opération Marhaba aura lieu cette année, à la grande satisfaction des ports d’Algésiras et de Tarifa, et surtout des Marocains résidant en Europe qui transitent par ces ports pour rejoindre le Maroc en été. La reprise de l’Opération Transit est l’une des grandes retombées de la visite de Pedro Sanchez à Rabat, laquelle fait suite au changement de position de l’Espagne sur le Sahara.

« Ces deux années ont été très dures pour nous. Surtout pour les entreprises (compagnies maritimes, auxiliaires, agences de voyages, restaurants, stations-service, ateliers, hôtels, etc.) qui ont subi des pertes importantes… », a déploré le maire d’Algésiras, José Ignacio Landaluce, précisant qu’Algésiras a connu des pertes « d’environ 100 millions d’euros par an, sans compter celles plus importantes des compagnies maritimes, des compagnies auxiliaires, des agences… ».

À lire : MRE : Algésiras et Tarifa espèrent la tenue de l’Opération Marhaba 2022

Le maire et les agences de voyage sont convaincus que l’Opération Marhaba de cette année connaîtra un nombre plus important de participants que celle de 2019 au cours de laquelle 894 891 personnes et 230 498 véhicules ont transité par le port d’Algésiras tandis que 271 554 personnes et 38 632 sont passés par Tarifa. « Nous sommes convaincus que les derniers chiffres seront largement dépassés, car de nombreuses familles marocaines souhaitent retrouver leurs proches », a assuré le maire Landaluce.

La nouvelle de la reprise de l’Opération Marhaba a suscité une grande joie au sein de la forte communauté marocaine en Espagne. « Pour nous, c’est une grande joie que les liaisons maritimes avec le Maroc soient rétablies via les ports d’Algésiras et de Tarifa, car c’est la seule opportunité viable de voyager au Maroc pour rendre visite à nos proches. Nous n’avons pas pu le faire ces deux dernières années. Nous sommes très heureux de revoir nos parents et proches et de les serrer dans nos bras et partager des moments spéciaux en famille », a indiqué l’un d’eux.

Tags : Algésiras - Tarifa - Opération Marhaba 2022 - Portuaire - Liaison maritime

Aller plus loin

L’Espagne donne son feu vert pour l’Opération Marhaba 2022

Le ministère de l’Intérieur espagnol a autorisé mardi le démarrage des préparatifs pour l’organisation de l’Opération Marhaba 2022. Ainsi, les Marocains d’Europe pourront se rendre au...

Le port de Nador est fin prêt pour l’opération Marhaba 2022 (MRE)

Après la reprise totale des liaisons maritimes entre l’Espagne et le Maroc, le port de Nador s’active pour la réussite de l’opération Marhaba 2022. De nombreuses infrastructures...

Opération Marhaba : le Maroc et l’Espagne discutent de la date de la reprise

Le réchauffement des relations entre l’Espagne et le Maroc pourrait favoriser la réouverture des frontières maritimes marocaines avec Ceuta et Melilla, et donc l’Opération Marhaba...

L’Espagne va déployer 14 800 policiers pour l’Opération Marhaba 2022

L’Espagne a annoncé vendredi la mise en place d’un important dispositif sécuritaire avec 14 870 agents de la police nationale et de la Garde civile pour l’Opération Marhaba 2022...

Nous vous recommandons

La présence marocaine dans les îles Chafarines n’est pas une menace pour l’Espagne

Le gouvernement espagnol considère l’installation par le Maroc d’une ferme piscicole dans les îles Chafarines, non comme une violation des eaux territoriales espagnoles, mais plutôt comme une simple question administrative relevant de la compétence des...

Sebta : embouteillage monstre à la frontière marocaine ce dimanche

Plus d’une centaine de véhicules étaient ce dimanche à la frontière de Tarajal à Sebta pour entrer au Maroc. L’embouteillage monstre a amené les automobilistes à passer au moins deux heures à la frontière avant d’accéder dans le...

Un Espagnol sauvé in extremis par un Marocain

Le Marocain Mohamed Amezian El Harrak, agent de sécurité en charge de l’accueil au Centre de santé San Pedro d’Alcantara (Sud de l’Espagne), a été contraint de pratiquer la manœuvre de Heimlich sur un homme arrivé en état d’étouffement au...

Crise Maroc-Espagne : Brahim Ghali « regrette profondément »

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, dit regretter « profondément » la crise générée par son entrée en Espagne en avril dernier pour des raisons sanitaires. Il dénonce une « instrumentalisation politique » de la situation par le...

Les frères Mmaee ont choisi le Maroc par amour

Au nombre des joueurs qui feront leurs premiers pas avec les Lions de l’Atlas dans une compétition continentale, il y a Samy et Ryan Mmaee. Deux frères d’origine camerounaise qui ont rejoint la sélection marocaine pour la CAN qui débute ce dimanche 9...

L’Espagne réduit encore ses importations de gaz algérien

L’Espagne réduit progressivement ses importations de gaz depuis l’Algérie. Entre mars et avril, ces importations ont chuté de 14,3 %, passant de 11 139 GWh à 9 545 GWh, selon les données publiées ce lundi par...

Espagne : un Marocain victime de la drogue « cannibale »

La police nationale espagnole a arrêté le 1ᵉʳ janvier à Murcie, un jeune homme d’origine marocaine qui, sous l’effet de la drogue appelée « cannibale », s’est infligé plusieurs blessures sur le corps.

Ces anciens de l’Académie Mohammed VI qui font la fierté du football marocain

En douze ans d’existence, l’Académie Mohammed VI de football a formé plusieurs footballeurs qui font aujourd’hui la fierté du Maroc à l’étranger. Ils sont douze parmi les talents formés par l’Académie à mener une carrière exemplaire en Europe. Il s’agit entre...

Ryanair annule des vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair a décidé de suspendre cet été 19 lignes à Lisbonne, dont deux vers la France et deux vers le Maroc. À l’origine de cette décision, le refus du gouvernement portugais de distribuer les créneaux de vols “bloqués” par TAP Air...

Panique à l’aéroport de Nantes après la suspension des vols vers le Maroc

Plusieurs dizaines de personnes se sont ruées vers l’aéroport de Nantes Atlantique pour prendre les derniers vols, après la décision du Maroc de suspendre toutes les liaisons avec la France dès dimanche.