Marhaba 2022 : 500 millions d’euros de bénéfice attendus pour Algésiras et Tarifa

14 avril 2022 - 15h20 - Ecrit par : A.S

Les ports d’Algésiras et de Tarifa qui concentrent plus de 70 % du trafic maritime avec les ports marocains, vont tirer un profit estimé à 500 millions d’euros de l’Opération Marhaba de cette année.

L’Opération Marhaba, important flux migratoire de l’Europe vers le Maroc via l’Espagne, va apporter une bouffée d’air frais à l’économie des ports espagnols qui sont restés sans accueillir un seul passager depuis deux ans que les frontières maritimes avec le Maroc ont été fermées pour raison de crise sanitaire.

Cette opération, qui permet aux Marocains d’Europe de se rendre dans le royaume pendant les vacances d’été, a été autorisée cette année, après la rencontre de Pedro Sanchez avec le roi Mohammed VI à Rabat, au cours de laquelle les deux responsables ont convenu de la reprise immédiate et progressive du trafic maritime. Mardi, les premiers ferries ont quitté Algésiras à destination de Tanger, et les passagers avec véhicules pourront également embarquer vers le Maroc dès lundi prochain.

À lire : MRE : Algésiras et Tarifa se préparent pour l’Opération Marhaba 2022

L’Opération Marhaba se déroule généralement entre le 15 juin et le 15 septembre. En 2019, environ 3 340 045 de personnes ont participé à cette opération dont 71,5 % ont transité par les ports d’Algésiras et de Tarifa. « Les ports d’Algésiras et de Tarifa ont cessé de gérer le passage de 10 millions de passagers et de 2 millions de véhicules, avec des pertes d’environ 40 millions d’euros depuis 2020 », souligne l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA).

Les compagnies maritimes (Balearia, Trasmediterránea, InterShipping, Africa Morocco Link ou FRS) ont été les plus affectées par cette suspension de l’Opération Transit sur deux années consécutives qui a profité au port de Sète en France et de Gênes en Italie. Selon FRS, ses pertes s’évaluent à 500 millions d’euros pour les deux années. Pour cette reprise, les compagnies proposent des billets à partir de 36 euros pour la ligne Algésiras-Tanger.

Tags : Liaison maritime - Espagne - Algésiras - Tarifa - Opération Marhaba 2022 - Tanger Med

Aller plus loin

Priorité aux véhicules des MRE à la frontière avec Melilla

Parmi les voyageurs arrivant au Maroc depuis Melilla, le Maroc donne la priorité aux véhicules des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de l’Opération...

Près de 4 000 MRE avec véhicules ont embarqué sur les premiers ferries pour le Maroc

Environ 4 000 voyageurs et 922 véhicules ont embarqué lundi à bord des premiers bateaux autorisés à transporter des passagers avec véhicules depuis les ports d’Algésiras et de...

MRE : l’Opération Marhaba 2022 sera « exceptionnelle »

L’afflux important de passagers sur les premiers ferries en direction du Maroc depuis les ports espagnols laisse présager d’une Opération Marhabaexceptionnelle cet été, après deux...

Opération Marhaba 2022 : Algésiras veut du concret

Après l’annonce de la réouverture des frontières maritimes avec le Maroc et le retour « immédiat et progressif » du trafic maritime de passagers suspendu depuis mars 2020, l’Autorité...

Nous vous recommandons

Maroc : le pass vaccinal sera-t-il obligatoire ?

Les autorités sanitaires envisagent de faire du pass vaccinal une condition pour prendre part à la vie publique et pour accéder à certains endroits. Les Marocains sont divisés sur la question.

L’Espagne dit ne pas craindre le réarmement du Maroc

Le ministère espagnol de la Défense n’envisage pas de modifier sa stratégie de défense des villes autonomes de Ceuta et Melilla, malgré le transfert par le Maroc de drones acquis auprès de la Turquie sur sa base militaire d’Al-Aroui à Nador, à seulement 30...

Crise Maroc-Algérie : « la France peut débloquer la situation »

Alors que l’Algérie refuse toute médiation arabe susceptible de mettre fin aux tensions avec le Maroc, Noureddine Boukrouh, ex-ministre algérien, par ailleurs analyste politique et auteur, estime que la France pourrait jouer un rôle déterminant pour...

Insultes contre les Marocaines : Hafid Derradji visé par une plainte

La colère persiste après les explications de Hafid Derradji, accusé d’avoir insulté le Maroc et les Marocains jeudi dernier, jour de l’élimination de l’Algérie à la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021). Le Club des avocats du Maroc a déposé samedi 22 janvier...

Football : nouveaux détails sur le match amical Maroc-USA

Annoncé depuis plusieurs semaines, on en sait un peu plus sur le match amical qui doit opposer le Maroc aux États-Unis à Cincinnati. La Fédération américaine de football a dévoilé ce jeudi 5 mai, l’heure à laquelle se tiendra cette...

Un responsable d’Air Algérie viré à cause du rappel du passé marocain de Tlemcen

Amine Debaghine Mesraoua, directeur d’Air Algérie a, mardi 19 avril 2022, démis de ses fonctions le directeur marketing de la compagnie aérienne pour « faute grave ». Il s’agit du rappel du passé marocain de Tlemcen dans un post qui a fait l’objet d’une vive...

Espagne : un Marocain perd sa femme et son fils en mer

Sadik Mallouk, un Marocain résidant en Espagne, a échangé au téléphone avec sa femme Chaimae, 27  ans, vivant à Fès avec leur fils, Mohamed, sans savoir que c’est la dernière fois qu’il entendait sa voix et qu’il ne reverrait plus jamais son fils. Sa femme lui...

Pegasus : un ancien diplomate français, conseiller de NSO émet des doutes sur le Maroc

Gérard Araud, retraité, ancien ambassadeur de France à Washington, par ailleurs ancien conseiller extérieur de la société israélienne NSO, le fabricant de Pegasus, a émis des doutes sur le Maroc, un des pays accusés d’avoir ciblé 10 000 numéros de...

Casablanca : une MRE fait tomber un candidat aux élections

À Casablanca, une Marocaine résidant à l’étranger (MRE) s’est fait arnaquer par un individu qui s’est présenté aux dernières élections législatives, communales et régionales sous la bannière d’un grand parti politique. Une affiche électorale a permis à la police...

L’armée marocaine pourrait s’emparer de Sebta et Melilla en 4 heures

L’Espagne ne tiendrait pas face à une attaque armée du Maroc sur Ceuta et Melilla. Plusieurs experts militaires espagnols comme américains étaient arrivés à cette conclusion et préconisé des mesures pour renforcer la sécurité dans les deux...