Marhaba 2022 : 500 millions d’euros de bénéfice attendus pour Algésiras et Tarifa

14 avril 2022 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Les ports d’Algésiras et de Tarifa qui concentrent plus de 70 % du trafic maritime avec les ports marocains, vont tirer un profit estimé à 500 millions d’euros de l’Opération Marhaba de cette année.

L’Opération Marhaba, important flux migratoire de l’Europe vers le Maroc via l’Espagne, va apporter une bouffée d’air frais à l’économie des ports espagnols qui sont restés sans accueillir un seul passager depuis deux ans que les frontières maritimes avec le Maroc ont été fermées pour raison de crise sanitaire.

Cette opération, qui permet aux Marocains d’Europe de se rendre dans le royaume pendant les vacances d’été, a été autorisée cette année, après la rencontre de Pedro Sanchez avec le roi Mohammed VI à Rabat, au cours de laquelle les deux responsables ont convenu de la reprise immédiate et progressive du trafic maritime. Mardi, les premiers ferries ont quitté Algésiras à destination de Tanger, et les passagers avec véhicules pourront également embarquer vers le Maroc dès lundi prochain.

À lire : MRE : Algésiras et Tarifa se préparent pour l’Opération Marhaba 2022

L’Opération Marhaba se déroule généralement entre le 15 juin et le 15 septembre. En 2019, environ 3 340 045 de personnes ont participé à cette opération dont 71,5 % ont transité par les ports d’Algésiras et de Tarifa. « Les ports d’Algésiras et de Tarifa ont cessé de gérer le passage de 10 millions de passagers et de 2 millions de véhicules, avec des pertes d’environ 40 millions d’euros depuis 2020 », souligne l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA).

Les compagnies maritimes (Balearia, Trasmediterránea, InterShipping, Africa Morocco Link ou FRS) ont été les plus affectées par cette suspension de l’Opération Transit sur deux années consécutives qui a profité au port de Sète en France et de Gênes en Italie. Selon FRS, ses pertes s’évaluent à 500 millions d’euros pour les deux années. Pour cette reprise, les compagnies proposent des billets à partir de 36 euros pour la ligne Algésiras-Tanger.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algésiras - Tanger Med - Tarifa - Liaison maritime - Opération Marhaba 2024

Aller plus loin

L’Espagne « aide » les MRE à payer le carburant

L’État espagnol va dépenser plus de 26 millions d’euros pour faciliter le transit des Marocains d’Europe vers le Maroc via les ports espagnols dans le cadre de l’Opération...

L’Opération Marhaba « ne profite en rien » à Melilla, selon Vox

Le groupe parlementaire de Vox estime que l’Opération Marhaba, telle que conçue, ne profite pas à la ville de Melilla. La formation politique d’extrême droite avait proposé que...

Près de 4 000 MRE avec véhicules ont embarqué sur les premiers ferries pour le Maroc

Environ 4 000 voyageurs et 922 véhicules ont embarqué lundi à bord des premiers bateaux autorisés à transporter des passagers avec véhicules depuis les ports d’Algésiras et de...

Suspension du trafic maritime entre les ports de Tanger Ville et Tarifa, les départs annulés

Le port de Tarifa a été contraint d’annuler toutes ses connexions maritimes avec le port Tanger Ville. Cette mesure a été prise en raison des conditions météorologiques...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les personnes ou associations venues apporter leur aide aux victimes du puissant et...

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Le Maroc s’attend à un retour massif de MRE

Le Maroc règle les derniers détails pour l’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de l’Opération Marhaba 2024. Cette année, les préparatifs ont démarré plus tôt que prévu, la célébration de l’Aïd al-adha oblige.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Chaos à Tanger Ville : Un seul ferry et des heures d’attente

Le port de Tanger Ville connait une congestion maritime sans précédent ces derniers jours, en raison d’une pénurie de navires de transport maritime entre Tanger Ville et Tarifa en Espagne.

MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Contrairement aux années antérieures, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc va démarrer deux jours avant la date habituelle. La coïncidence avec l’Aïd al-Adha oblige.