Recherche

Appel de la Fédération des amicales et travailleurs marocains en France

© Copyright : DR

13 août 2002 - 17h11 - Marocains du monde

La Fédération des amicales des travailleurs et commerçants marocains en France (FATCMF) a appelé la communauté marocaine résidant en France à élever le plafond de leurs investissements générateurs d’emplois au Maroc.

Lors d’un colloque organisé samedi à Casablanca sur le rôle des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le développement du Maroc, la Fédération a estimé que les MRE peuvent adhérer de cette manière à la consolidation de l’édifice démocratique du pays, une œuvre menée par S.M. le Roi Mohammed VI dans le cadre du nouveau concept d’autorité.
Intervenant au cours de ce colloque, le président de la FATCMF, Chbicheb Mohamed, a tenu à mettre l’accent sur le rôle patriotique et civique des Marocains résidant à l’étranger dans la réussite de la mutation politique, sociale et économique que connaît le Royaume, en les invitant à participer aux chantiers lancés sous le règne de S.M. le Roi. Pour encourager les MRE à diversifier leurs investissements au Maroc, M. Chbicheb a appelé les responsables politiques à s’occuper sérieusement des problèmes que les MRE rencontrent dans les pays d’accueil, dans le cadre d’une politique basée sur une vision globale et pragmatique de leur situation particulière.
Institutions bancaires
Ce colloque, auquel ont pris part des représentants de la communauté marocaine établie en France et des responsables de départements ministériels et d’institutions bancaires, a été couronné par l’élaboration d’une série de propositions traitant les problèmes vécus par les MRE aussi bien dans les pays d’accueil que dans leur pays d’origine. La FATCMF a ainsi appelé le gouvernement à exhorter la Royal Air Maroc à mettre en place une stratégie cohérente des prix de transport à la portée de l’ensemble des MRE et au renforcement des lignes maritimes entre le Maroc et la France. Au niveau politique et socioculturel, la Fédération a attiré l’attention des responsables sur le droit naturel et indiscutable des MRE de participer aux prochaines élections législatives à partir de leurs pays d’accueil, la nécessité de créer un conseil supérieur des MRE et des centres culturels, ainsi que le renforcement qualitatif et quantitatif de l’enseignement de la langue arabe et de la civilisation marocaine.
Sur le plan économique, les participants ont appelé les banques nationales à revoir leur politique de prêts pour des projets d’investissement, afin d’encourager les investisseurs potentiels à travers un régime de taux d’intérêt raisonnable et abordable. La FATCMF a appelé enfin à la multiplication de séminaires économiques, illustrés par des guides économiques bien ciblés, dans les villes et régions françaises où réside une importante communauté marocaine et à la création de guichets d’impôts au sein des consulats du Royaume en France.

Source : MAP

Mots clés: Investissement , Emploi , Développement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact