Recherche

L’appel de Lartiste aux jeunes Marocains

© Copyright : DR

1er août 2019 - 14h20 - Culture

Artiste marocain installé en France, Youssef Akdim, dit Lartiste, fait honneur au Royaume, à travers son travail sur la riche culture de son pays. Touché par les questions liées à la jeunesse, Youssef a fait un clin d’œil à son endroit, notamment, à cette jeunesse en partance pour l’Europe, au prix de sa vie. Avec le titre, "7 arraga", très populaire sur les platines et dans les boîtes de nuit, il invite la jeunesse marocaine à se battre davantage au pays, avant de se laisser mourir en Méditerranée.

Rencontré lors du Festival "Mawazine rythmes du monde", à Rabat, le 23 juin 2019, par la chroniqueuse musicale du journal français, Le Monde, Lartiste a fait un aperçu sur son histoire et ses albums. De plus, il a donné son point de vue concernant l’histoire dégradante du 21e siècle : l’immigration, ce mal africain qui décime plusieurs vies, notamment, la jeunesse, fer de lance de tout développement.

A cette jeunesse perdue, décidée coûte que coûte à faire le voyage périlleux en mer pour rejoindre l’eldorado européen, l’artiste marocain a lancé un appel. Il demande aux jeunes qui tentent l’aventure, au prix de leur vie, de tenter déjà tout chez eux avant de prendre le risque inutile de mourir en Méditerranée, en voulant rejoindre l’Europe. L’artiste a également montré une dent dure contre les dirigeants africains qui, selon lui, ne font pas assez pour retenir, dans son pays, cette jeunesse en déperdition.

Il a toutefois livré son témoignage sur ce mal du siècle dont il s’est d’ailleurs inspiré pour écrire son morceau, "7arraga" : "De retour de Tanger pour aller récupérer un véhicule, j’ai entendu des cris de jeunes, me hélant au passage. En les voyant accrochés aux fils de fer barbelés, attendant leur tour, j’ai eu le cœur fendu. Je me suis rapproché d’eux. Et, ils m’ont dit : "C’est nous les 7arraga" ".

Dans la chanson, l’auteur dit avoir "immigré dans les deux sens". Pour produire un impact sur les autorités africaines, Youssef a travaillé sur des paroles touchantes : "J’ai vu des gosses escalader le mur pour regarder le monde. Mais, pendant que tout le monde les regarde, le monde ne les regarde pas …".

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact