Les archives de Casablanca sont parties en fumée

19 avril 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les archives de la commune de Casablanca et de ses arrondissements ont été détruites par les rats, les termites et autres rongeurs et insectes. C’est le constat fait par le bureau d’études retenu par le Conseil communal pour faire l’inventaire de son patrimoine.

La majorité des documents d’archives de la ville de Casablanca et de ses arrondissements ne sont plus en bon état d’exploitation. Ils ont été abimés par les rongeurs et les termites, rapporte le quotidien Assabah qui indique que face à ce constat, les équipes en charge de faire l’inventaire du patrimoine de la ville ont dû solliciter les services de l’Agence urbaine et de la conservation foncière pour trier les documents encore exploitables.

Les dégâts causés par les rongeurs et autres parasites sont importants, fait savoir le quotidien, soulignant que ces documents endommagés (cartes et plans, pièces administratives de particuliers, etc.) étaient entassés dans des salles constamment fermées et sans aucune aération. Cette situation bloque le travail du bureau d’études en charge de produire l’inventaire du patrimoine de la commune.

Selon le quotidien, tous les arrondissements, à l’exception de celui d’Anfa ne disposent pas d’une salle d’archives en bonne et due forme. Plusieurs membres des équipes du bureau d’études ont contracté des infections cutanées et respiratoires dans le cadre de cette mission, ce qui a amené les services de la commune à procéder à la dératisation et à la désinsectisation des différents locaux d’archives.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Administration

Aller plus loin

La France remet au Maroc des archives numériques sur les tribus marocaines

Le Centre des archives diplomatiques de France a décidé de remettre au Maroc une importante collection numérique sur les tribus marocaines. La cérémonie de réception se tiendra...

Casablanca s’attaque aux espèces nuisibles

Casablanca veut en finir avec les rats et oiseaux. Dans ce sens, Casa Baia a lancé un appel d’offres pour sélectionner une entreprise dont la mission sera notamment de proposer...

Maroc : vous pouvez désormais commander tous vos documents en ligne

La Direction générale des collectivités locales (DGCL) a décidé de généraliser la plateforme Watiqa.ma à toutes les communes du royaume.

Maroc : corruption et falsification de documents à Khouribga

Des responsables des services de l’État civil de la commune de Lagfaf, dans la province de Khouribga, seraient impliqués dans la vente fictive de pas-de-porte et la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Taxis au Maroc : Fini les arnaques ?

Au Maroc, de nombreuses licences ont été retirées aux chauffeurs de taxi qui ne sont pas en règle. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, assure que son département s’évertue à soutenir et à accompagner diverses initiatives visant à moderniser les...

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Copropriétés au Maroc : les impayés qui ruinent l’immobilier

Au Maroc, la copropriété fait face à de graves difficultés, notamment le non-paiement des cotisations. De quoi impacter négativement le secteur de l’immobilier marocain.

Maroc : Une vague d’embauches publiques attendue en 2024

L’État marocain prévoit en 2024 la création de 30 034 postes dans les ministères et institutions publiques, révèle le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Le Maroc en guerre contre les « fonctionnaires fantômes »

La ministre déléguée chargée de la Transition numérique, Ghita Mezzour, a déclaré que le Maroc dispose d’un important arsenal juridique pour lutter contre le phénomène des « fonctionnaires fantômes ».

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Maroc : Hausses salariales pour les agents du ministère de l’Économie

Les fonctionnaires du ministère de l’Économie et des Finances verront leurs conditions de vie s’améliorer avec l’adoption par le conseil du gouvernement présidé par Aziz Akhannouch d’un décret.

Maroc : des notes trop gonflées dans les écoles privées ?

Au Maroc, le phénomène des « notes gonflées » continue de sévir dans des écoles privées. C’est du moins le constat fait suite à la fuite de certains relevés de note sur les réseaux sociaux après la publication des résultats du BAC 2024.

Des voitures de luxe acquises par le ministère de la Transition numérique ?

Ghita Mezzour, ministre déléguée en charge de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, a démenti l’acquisition d’une voiture de luxe pour 2,48 millions de dirhams et d’une autre pour 1,27 MDH.

Maroc : une nouvelle hausse des salaires en discussion

Une nouvelle hausse des salaires pour les fonctionnaires marocaines serait actuellement en discussion au sein du gouvernement. La nouvelle a été confirmée par le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des...