Etat d’urgence : homologation du document distribué pour se rendre sur les lieux de travail

21 mars 2020 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Les autorités marocaines viennent de confirmer que le document distribué dans les secteurs public et privé, durant la période de l’état d’urgence sanitaire, reste suffisant pour se rendre aux lieux de travail.

Dans un communiqué sur son site officiel, le ministère de l’Intérieur a invité la population à rester sur place pour recevoir ces documents à domicile, ou à l’obtenir sur le site “http://covid19.interieur.gov.ma” que le ministère a créé à cet effet.

Pour le ministère, ces autorisations exceptionnelles de déplacement font foi d’une déclaration sur l’honneur portant la signature de la personne concernée et de l’agent chargé du contrôle. Elles visent à inciter et à convaincre les citoyens et citoyennes à rester chez eux et à ne quitter leur domicile qu’en cas de nécessité.

Para ailleurs, le ministère de l’Intérieur salue le grand esprit de patriotisme des populations et réitère sa confiance quant à leur totale interaction avec ces mesures et leur entière collaboration au service de l’intérêt général du peuple marocain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

L’attestation de circulation distribuée à tous les Marocains

Le gouvernement a promis distribuer "l’attestation exceptionnelle de circulation" à tous les domiciles sur le territoire national, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et...

Les archives de Casablanca sont parties en fumée

Les archives de la commune de Casablanca et de ses arrondissements ont été détruites par les rats, les termites et autres rongeurs et insectes. C’est le constat fait par le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.