L’artisanat marocain menacé

8 juillet 2021 - 14h40 - Economie - Ecrit par : J.K

La ministre de l’Artisanat, Nadia Fettah Alaoui, a fait part mardi, des mesures prises par son département face aux difficultés du secteur de l’artisanat, où 42 métiers sont menacés de disparition.

En raison de la crise sanitaire, plusieurs métiers dans le secteur de l’artisanat marocain, notamment l’artisanat traditionnel, sont menacés de disparition. La baisse de leurs revenus, la consommation de leur épargne, l’accumulation des factures, constituent le lot de 2,5 millions d’artisans, soit, 22% de la population active, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. À l’initiative de plusieurs groupes parlementaires, cette situation a fait l’objet d’attention lors de la session réservée aux questions orales tenue ce 5 juillet à la Chambre des représentants, en présence de la ministre de tutelle, qui a reconnu, lors de sa réponse aux questions des députés, qu’une quarantaine de métiers risquent d’être rayés de la carte des métiers du secteur au royaume.

La ministre a expliqué cette situation par les difficultés qui empêchent la mise en œuvre des plans du gouvernement. Le secteur, pas vraiment structuré, fait également face à la concurrence des produits importés, sans oublier les difficultés d’accès au financement, a-t-elle indiqué. Aussi, son département a-t-il décidé d’élargir la liste des critères pour améliorer la qualité des produits, en plus d’autres mesures pour préserver les 42 métiers du secteur, aujourd’hui menacés.

Dans ce sens, 32 métiers artisanaux sont désormais enseignés dans les cursus de formation professionnelle, assurés par l’Office de formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Alerte - Ministère de l’Artisanat - Nadia Fettah Alaoui

Aller plus loin

Consommer local pour sauver l’artisanat marocain

Fortement impactés par le coronavirus, les petits artisans, les TPE, PME et autres coopératives de l’artisanat, ont connu une baisse significative de leur activité. Pour...

Maroc : signature de 14 conventions au profit de l’artisanat et du tourisme

Plusieurs conventions ont été signées, mardi à Rabat, entre le ministère du Tourisme, de l’artisanat, la Maison de l’artisan et les partenaires institutionnels et...

Fès : l’artisanat frappé de plein fouet

La pandémie du Covid-19 n’a pas ménagé l’économie de Fès-Meknès basée sur l’artisanat avec près de 124 000 emplois.

Artisanat marocain : hausse de 50 % des exportations

Fortement secoué par la crise sanitaire, le secteur de l’artisanat a connu en 2021 une forte reprise d’activités, réalisant un chiffre d’affaires de plus 893 MDH à l’export,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

La Banque mondiale accorde un prêt pour le Nord-Est du Maroc

Un accord de prêt d’un montant de 236,7 millions d’euros a été signé lundi par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui et le Directeur du Département Maghreb et Malte au Bureau régional du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord...

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris des réformes graduelles du marché des changes mais n’a apporté aucun...