France : Il perd son emploi à cause d’une assignation à résidence

15 décembre 2015 - 16h02 - France - Ecrit par : Bladi.net

Etre obligé de pointer plusieurs fois par jour au commissariat après une assignation à résidence peut avoir des conséquences désastreuses.

Le président d’une association de soutien aux détenus musulmans en France vient d’être licencié par son employeur. Motif : son impossibilité de se rendre à son travail à cause de cette décision administrative. L’assignation à résidence l’oblige en effet à se rendre quatre fois par jour au commissariat et de demeurer à son domicile de 21h30 à 7h du matin.

« Votre absence prolongée et l’incertitude quant à sa durée nuit à notre activité et occasionne une désorganisation importante et durable dans le service dans lequel vous travaillez, écrit son employer dans sa lettre de licenciement. Elle a impact sur les autres collaborateurs de votre service qui doivent pallier à la surcharge de travail occasionnée. »

« Le maintien de votre contrat de travail s’avère impossible et nous sommes contraints de prendre les mesures qui s’imposent » est-il encore écrit dans la lettre.

L’homme était employé de la société depuis une dizaine d’année ...

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Emploi - Chômage - Attentats terroristes à Paris

Aller plus loin

Mohamed Khattabi, imam marocain de Montpellier, assigné à résidence

L’imam d’origine marocaine Mohamed Khattabi vient d’être assigné à résidence par le ministère de l’Intérieur. L’homme officiait dans une salle de prière située dans un hangar...

Soupçonné de terrorisme, un Marocain est assigné à résidence en France

Un Marocain réclamé par le Maroc depuis 2009 pour "constitution de bande criminelle en vue de commettre des actes terroristes", vient d’être assigné à résidence en France....

Assigné à résidence car il rend de fréquentes visites à … sa mère (vidéo)

Déclaré comme un musulman « radical » et fiché S, Halim est sous le coup d’une assignation à résidence décidée par le ministère de l’Intérieur français le 14 novembre dernier.

Aéroports de Paris : des musulmans contraints de raccourcir leur barbe sous peine de licenciement

La chasse aux barbes trop longues est ouverte au sein des entreprises de sécurité de l’aéroport Orly-Ouest, parmi lesquelles Securitas qui fait face à deux plaintes d’agents à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Statut d’auto-entrepreneur au Maroc : après l’euphorie, le flop ?

Lancé en 2015, le statut auto-entrepreneurs semble ne plus être une solution à l’informel et au chômage. Le bilan en est la parfaite illustration.

Chômage au Maroc : des chiffres qui inquiètent

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) sonne l’alarme : le marché de l’emploi marocain continue de se détériorer sous l’effet persistant de la sécheresse.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Maroc Telecom augmente de 10% le salaire de ses employés

Après une série de négociations, les employés de Maroc Telecom ont réussi à obtenir de la direction, une augmentation des salaires de 10 % avec effet rétroactif. Un accord a été signé dans ce sens entre les deux parties.