Attentats de Bruxelles : les excuses de la justice à Fayçal Cheffou, quatre ans après

11 décembre 2020 - 07h00 - Ecrit par : J.K

Fayçal Cheffou fait partie des trois suspects des attentats du 22 mars 2016 à propos desquels la Chambre du Conseil de Bruxelles est invitée à prononcer un non-lieu. Il s’est présenté pour laver son honneur et retrouver l’innocence perdue.

La chambre du conseil de Bruxelles examine cette semaine le renvoi devant les assises de plusieurs suspects des attentats du 22 mars 2016. Le ministère public fédéral envoie huit suspects devant la cour d’assises, deux autres devant le tribunal correctionnel, et pour trois autres, dont Fayçal Cheffou, la chambre est priée de prononcer un non-lieu.

Durant quatre jours en 2016, cet homme a été confondu avec l’homme au chapeau vu sur les caméras de vidéo-surveillance de l’aéroport de Zaventem rappelle RTL Info, ajoutant qu’avant de connaître la véritable identité de l’homme au chapeau, à savoir Mohamed Abrini, Fayçal Cheffou est inculpé par le Parquet et l’est demeuré jusqu’à aujourd’hui.

Au terme de son réquisitoire de 57 pages, le Parquet confirme sa demande de trois non-lieux, des excuses en sus, raconte l’avocat de Cheffou, Olivier Martins : "Le magistrat fédéral a présenté ses excuses en disant que toutes les excuses présentées ne répareront pas le calvaire qu’il a vécu. Ces paroles nous les attendons depuis le premier jour de son incarcération. Personnellement, je n’ai jamais cru en la culpabilité de Monsieur Cheffou."

À l’issue de son passage devant la Chambre du Conseil, Cheffou exulte : "Entendre des excuses, ça fait beaucoup de bien. J’ai un poids qui est tombé aujourd’hui, ça me fait beaucoup de bien. Ça a été un cauchemar. Je dois systématiquement répéter que ce n’était pas moi. On me fait le reproche que je ne peux pas être inculpé si je n’ai rien à voir. Cela a été très difficile psychologiquement."

Fayçal Cheffou est sorti d’affaire grâce aux empreintes laissées sur le charriot de l’aéroport, confirmant ainsi que l’homme au chapeau n’était pas lui. Après plusieurs reports, en raison de la crise sanitaire, un éventuel procès d’assises aura très probablement lieu, à une date non encore précisée, conclut le média.

Tags : Belgique - Droits et Justice

Aller plus loin

Bruxelles : Fayçal Cheffou arrêté une nouvelle fois par la police belge

Un prévenu atypique a été arrêté lundi soir par la police bruxelloise. Fayçal Cheffou, ce journaliste rendu célèbre dans son pays, par son arrestation par erreur dans le cadre de...

Attentats de Bruxelles : Fayçal Cheffou définitivement blanchi

Fayçal Cheffou, l’inculpé confondu à tort avec "l’homme au chapeau", l’un des terroristes des attentats du 22 mars 2016, a bénéficié d’un non-lieu devant la chambre du conseil de...

La Belgique condamnée à indemniser un Marocain accusé de terrorisme

L’État belge a été condamné à payer la somme de 25 310 euros à un ancien terroriste de nationalité marocaine. Il lui est reproché d’avoir maintenu en « régime extra » de détention le...

Un gendarme tue son collègue par erreur

La Cour d’appel d’Agadir a condamné un gendarme à une peine de 2 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 40 000 dirhams. L’homme est accusé d’avoir fauché mortellement son...

Nous vous recommandons

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès, Laâyoune...

Le Maroc pourra-t-il un jour gagner la Coupe du monde de football ? des chercheurs répondent

Le Maroc fait partie des meilleures nations africaines de football. Les Lions de l’Atlas sont-ils proches de gagner la coupe du monde dans un futur proche  ? Des chercheurs répondent.

2M dévoile son menu pour le ramadan 2022

À quelques jours du mois de Ramadan, la chaine 2M a dévoilé la grille des programmes qui devrait satisfaire le goût de tous les Marocains.

Natif de Casablanca, Michel Ohayon rachète Go-Sport

Michel Ohayon, magnat de l’immobilier en France et en Israël va racheter Go sport, une enseigne présente au Maroc. L’Autorité de la concurrence a donné son accord, jeudi 15 juillet.

L’Algérie recule : la pression de l’Europe a payé

L’ambassade d’Algérie près l’Union européenne (UE) a assuré vendredi que les échanges commerciaux avec l’Espagne n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz du pays n’est pas en danger.

Le top des marques de biscuit au Maroc

En 2018, l’industrie marocaine de la biscuiterie a enregistré une croissance des ventes, réalisant un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de dirhams (MMDH).

La Turquie impose de nouvelles conditions aux voyageurs marocains

La Turquie vient de faire évoluer ses modalités d’entrée et de séjour sur son territoire. À compter du lundi 6 septembre, les voyageurs, notamment Marocains, doivent respecter de nouvelles obligations.

Royal Air Maroc pourra-t-elle survoler l’Afghanistan ?

Plusieurs compagnies aériennes ont suspendu le survol de l’Afghanistan parce que l’espace aérien de Kaboul ne sera plus contrôlé suite au retour des talibans au pouvoir. Qu’en est-il de Royal Air Maroc...

Carton plein pour le rappeur marocain Morad (vidéo)

Le jeune rappeur marocain Morad a conquis le cœur de la jeunesse argentine avec «  Music Sessions Vol 47  », cumulant plus de 6,3 millions de fois en 48 heures.

Gaz au Maroc : les opérations de forage de Chariot Oil & Gaz finalisées

La compagnie britannique d’exploration Chariot Oil & Gaz a annoncé la fin des opérations de forage dans le gisement gazier Anchois au large de Larache. Une étape « réussie », selon la direction.