Attentats de Bruxelles : les excuses de la justice à Fayçal Cheffou, quatre ans après

11 décembre 2020 - 07h00 - Belgique - Ecrit par : J.K

Fayçal Cheffou fait partie des trois suspects des attentats du 22 mars 2016 à propos desquels la Chambre du Conseil de Bruxelles est invitée à prononcer un non-lieu. Il s’est présenté pour laver son honneur et retrouver l’innocence perdue.

La chambre du conseil de Bruxelles examine cette semaine le renvoi devant les assises de plusieurs suspects des attentats du 22 mars 2016. Le ministère public fédéral envoie huit suspects devant la cour d’assises, deux autres devant le tribunal correctionnel, et pour trois autres, dont Fayçal Cheffou, la chambre est priée de prononcer un non-lieu.

Durant quatre jours en 2016, cet homme a été confondu avec l’homme au chapeau vu sur les caméras de vidéo-surveillance de l’aéroport de Zaventem rappelle RTL Info, ajoutant qu’avant de connaître la véritable identité de l’homme au chapeau, à savoir Mohamed Abrini, Fayçal Cheffou est inculpé par le Parquet et l’est demeuré jusqu’à aujourd’hui.

Au terme de son réquisitoire de 57 pages, le Parquet confirme sa demande de trois non-lieux, des excuses en sus, raconte l’avocat de Cheffou, Olivier Martins : "Le magistrat fédéral a présenté ses excuses en disant que toutes les excuses présentées ne répareront pas le calvaire qu’il a vécu. Ces paroles nous les attendons depuis le premier jour de son incarcération. Personnellement, je n’ai jamais cru en la culpabilité de Monsieur Cheffou."

À l’issue de son passage devant la Chambre du Conseil, Cheffou exulte : "Entendre des excuses, ça fait beaucoup de bien. J’ai un poids qui est tombé aujourd’hui, ça me fait beaucoup de bien. Ça a été un cauchemar. Je dois systématiquement répéter que ce n’était pas moi. On me fait le reproche que je ne peux pas être inculpé si je n’ai rien à voir. Cela a été très difficile psychologiquement."

Fayçal Cheffou est sorti d’affaire grâce aux empreintes laissées sur le charriot de l’aéroport, confirmant ainsi que l’homme au chapeau n’était pas lui. Après plusieurs reports, en raison de la crise sanitaire, un éventuel procès d’assises aura très probablement lieu, à une date non encore précisée, conclut le média.

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice

Aller plus loin

L’État belge accusé d’avoir provoqué l’attentat de la place Saint-Lambert

Plusieurs victimes de l’attentat de la place Saint-Lambert de Liège, perpétré par Nordine Amrani, estiment que l’État belge a une grande part de responsabilité dans cette...

Les graves accusations de Mortada Iamrachen

L’activiste rifain, Mortada Iamrachen, poursuivi dans le cadre de la loi antiterroriste, accuse la Délégation pénitentiaire pour ses conditions de détention. Dans une...

Bruxelles : Fayçal Cheffou arrêté une nouvelle fois par la police belge

Un prévenu atypique a été arrêté lundi soir par la police bruxelloise. Fayçal Cheffou, ce journaliste rendu célèbre dans son pays, par son arrestation par erreur dans le cadre...

France : Après neuf ans, la famille de la gendarme Myriam Sakhri réclame une réouverture du dossier de sa mort

Myriam Sakhri, gendarme âgée de 32 ans, s’était donné la mort à son domicile de fonction. D’après sa famille, son acte serait causé par le harcèlement qu’elle aurait subi de...

Dossiers :

Belgique

Un mandat d’arrêt européen lancé contre Hassan Iquioussen

Disparu depuis que le conseil d’État a validé son expulsion, l’imam marocain Hassan Iquioussen est désormais visé par un mandat d’arrêt européen.

Air Arabia Maroc va reprendre ses vols vers la Belgique

La compagnie aérienne Air Arabia Maroc annonce le maintien de ses vols vers la Belgique.

Après la défaite contre le Maroc, l’équipe belge au bord de l’implosion

La victoire du Maroc contre la Belgique (2-0), dimanche, a révélé le mal au sein des Diables rouges. En interne, l’équipe belge serait au bord de l’implosion, en raison de nombreuses tensions latentes ou survenues au lendemain de la débâcle infligée...

Turquie : un djihadiste marocain transféré en Belgique

Le djihadiste belgo-marocain Fouad Akrich déchu de sa nationalité belge a été transféré, depuis la Turquie, dans une prison belge. Membre de Sharia4Belgium, il était parti en Syrie en 2012.

Molenbeek : Khadija Chaou ne sera pas expulsée de son logement

La Molenbeekoise d’origine marocaine, Khadija Chaou, sous la menace d’une expulsion, pourra rester avec ses quatre enfants dans son logement social à Molenbeek-Saint-Jean, jusqu’à ce que l’affaire soit jugée en appel. Ainsi en a décidé le tribunal de...

Droits et Justice

La justice espagnole confirme le refus de la nationalité à un Marocain « espion »

L’Audience nationale a confirmé la décision du ministère de la Justice de refuser la nationalité espagnole à un Marocain en service au consulat du Maroc à Séville, considéré par le Centre national de renseignement (CNI) comme un espion des services de...

Belgique : des Marocains condamnés pour trafic de faux contrats de travail

Un réseau de faux contrats de travail, dont ont profité plusieurs personnes d’origine marocaine pendant des années, a été démantelé à Bressoux en Belgique. Les neuf prévenus, également d’origine marocaine, ont été condamnés à de la prison ferme et à...

La plainte pour génocide contre Brahim Ghali classée

La justice espagnole a décidé ce jeudi de classer la plainte pour « génocide » qui vise Brahim Ghali, le chef des séparatistes du Front Polisario qui a été convoqué par un juge début juin alors qu’il était hospitalisé. La plainte avait été déposée par...

Confirmation en appel de la peine du chauffard qui a tué Adam à Montpellier

La cour d’appel de Montpellier a confirmé la peine infligée par le tribunal correctionnel au chauffard qui a tué Adam, un adolescent de 9 ans, en 2021.

Maroc : des « fils de bonne famille » condamnés à 15 ans de prison

Trois « Ouled Lefchouch » ont été condamnés à 15 ans de prison chacun par la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca. Ils sont poursuivis pour constitution de bande criminelle, viol collectif, séquestration, usurpation d’identité, chantage...