Vers une augmentation du prix du pain au Maroc ?

21 juin 2022 - 13h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs. Le prix du pain pourrait augmenter prochainement au Maroc, en raison de l’instabilité sur le marché national.

Malgré les mesures prises par le gouvernement pour limiter les effets de la hausse des prix des matières premières sur les marchés mondiaux, le pain pourrait rejoindre la longue liste des denrées dont les prix ne cessent d’augmenter dans le pays.

Pour cause, la Fédération marocaine des Boulangeries et Pâtisseries a indiqué, dans un communiqué, qu’elle était « complètement affranchie du prix de référence du pain fixé à 1,20 dirhams », précisant qu’il « n’y a pas d’accord avec le gouvernement allant dans le sens du maintien du prix mentionné. »

A lire : Le Maroc doit baisser sa consommation de pain

L’organisation a déploré le manque de soutien du gouvernement, réclamant « l’établissement d’une loi organique du secteur de la boulangerie et de la pâtisserie encadrant la production, la distribution et la commercialisation du pain. »

Entre autres revendications, ces professionnels du secteur, ont également exigé l’élaboration d’un contrat-programme pour organiser, réhabiliter et développer le secteur de la boulangerie et de la pâtisserie, ainsi qu’à développer une stratégie gouvernementale d’intégration du secteur informel dans l’industrie du pain et de la pâtisserie.

Sujets associés : Agriculture - Alimentation

Aller plus loin

Maroc : le prix du pain emporte deux responsables de la fédération des boulangers

Lors d’une réunion extraordinaire de son bureau central, la Fédération nationale de la Boulangerie et pâtisserie au Maroc (FNBP) a suspendu deux responsables. Une suspension qui...

Le Maroc doit baisser sa consommation de pain

« Quels choix pour une plus grande autonomie du Maroc ? ». Le thème a fait l’objet d’une conférence sur la souveraineté alimentaire animée par le premier vice-président de la...

Les Marocains pourront-ils manger du pain l’été prochain ?

Le blé, principale denrée de base au Maroc, est au cœur des inquiétudes depuis l’invasion ukrainienne. Alors que les prix grimpent à l’import et que la production nationale est...

Maroc : le prix du pain va-t-il augmenter ?

Devant la hausse des prix des céréales, la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc menace d’augmenter le prix du pain. Mais tout dépendra de l’issue du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

En cette période de sécheresse sévère et de risque de stress hydrique au Maroc, le mouvement Maroc environnement 2050 demande « l’arrêt immédiat » de la culture de certains fruits comme l’avocat et la pastèque qui assèchent les nappes phréatiques.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.