Le Maroc doit baisser sa consommation de pain

20 mai 2022 - 10h27 - Ecrit par : A.S

« Quels choix pour une plus grande autonomie du Maroc ? ». Le thème a fait l’objet d’une conférence sur la souveraineté alimentaire animée par le premier vice-président de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement Rural (Comader), Rachid Benali.

Au cours de son intervention à la première Matinale du cycle de conférences du Groupe Le Matin, Rachid Benali a abordé les questions liées à la hausse des prix de produits de première nécessité. Selon lui, « la sécurité alimentaire suppose un suivi de l’approvisionnement en produits de base, mais aussi une surveillance de la surconsommation ». Il a souligné que le fait que chaque Marocain consomme jusqu’à 350 Kg de farine de blé par an, n’est pas une bonne chose en ce sens que ce volume est nettement supérieur à la normale. « Aujourd’hui avec la cherté de a vie, le pain est passé à 1,20 DH », a-t-il souligné.

À lire : Hausse du prix du blé : remise en cause du modèle économique marocain ?

Convaincu que la crise économique que traverse le Maroc est encore longue, en ce sens qu’y remédier ne dépend pas totalement du Maroc, Rachid Benali a appelé les autorités à réfléchir sur les stratégies à mettre en place pour faire face à la situation sans que le consommateur ne soit obligé de payer le prix fort.

À lire : Le Maroc augmente ses importations de blé français

Pour le vice-président du Comader, puisque les barrages sont à sec, la gestion des réserves d’eau dans les barrages devient une urgence. Il a donné l’exemple d’un barrage se trouvant dans le nord du royaume avec une réserve d’eau de 2 milliards de m³. De même, il propose des efforts d’investissements pour le transfert de cette eau vers des zones irriguées afin de booster la production et atteindre une suffisance alimentaire.

À lire : Maroc : manifestations dans plusieurs villes contre la flambée des prix

Selon ses explications, les accords de libre échange sont une mauvaise nouvelle pour les filières agro-alimentaires, au point où le Maroc est devenu importateur de certains produits pour lesquels il était un exportateur très demandé. Il appelle à une prise de conscience des autorités, afin que des efforts soient consentis pour la promotion de la production locale.

Tags : Sécheresse au Maroc - Agriculture - Crise économique - Exportations - Investissement - Importations

Aller plus loin

Hausse des prix : le gouvernement se justifie et rassure

Le gouvernement a réagi à la tension sociale liée à la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité, admettant que cette situation devrait perdurer, mais que le pays...

Maroc : moins d’investissements pour faire face à la hausse des prix

Face aux chocs exogènes qui menacent son économie, le Maroc dispose de deux alternatives  : réajuster son budget d’investissement ou réordonner ses priorités. Deux solutions qui ne...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses...

Le Maroc augmente ses importations de blé français

Les importations marocaines de blé en provenance de France ont atteint 336 900 tonnes en avril dernier, faisant du royaume le plus gros client de l’Hexagone hors UE. Au total,...

Nous vous recommandons

Fin de cavale pour le frère de Sofiane Hambli, trafiquant de drogue arrêté au Maroc

Les douaniers de Besançon ont arrêté, sur une aire d’autoroute sur l’A36, un trafiquant de drogue présumé en cavale depuis plus 20 ans, qui serait le frère de Sofiane Hambli, baron français de la drogue, interpellé dans une clinique au Maroc fin octobre...

MRE : reprise imminente des liaisons maritimes entre l’Espagne et le Maroc

L’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) a prévu d’échanger ce lundi avec les compagnies maritimes, les représentants de la marine marchande marocaine et des ports de l’État, pour convenir de la date exacte de la reprise des liaisons maritimes avec...

Un go-fast avec 375 kilos de cannabis marocain intercepté à Montauban

Les agents des douanes au péage de Montauban (Tarn-et-Garonne) ont intercepté le week-end dernier un go-fast transportant près de 400 kilos de résine de cannabis en provenance du Maroc. Un homme âgé de 23 ans, connu de la justice, a été aussi arrêté et...

Des maroco-néerlandais décèdent dans un accident de la route en Espagne

Trois jeunes originaires des Pays-Bas, dont deux Marocains, ont perdu la vie dans un accident de la route sur l’autoroute AP1 en Espagne. Leur voiture est entrée en collision avec un camion transportant de la paille dans le nord du pays, à hauteur de...

Une première médicale au Maroc

Une équipe médico-chirurgicale de l’institut national d’oncologie (INO) a pratiqué avec succès une opération chirurgicale pour donner à une patiente un nouveau foie à partir d’un donneur vivant. Une première au...

Saint-Denis : décès de Salah-Eddine Belattar, élu français d’origine marocaine

Le conseiller municipal de Romainville, le Français d’origine marocaine Salah-Eddine Belattar, est décédé lundi dernier, à l’âge de 43 ans.

Une boule de feu a survolé le ciel marocain (vidéo)

Une boule de feu a été aperçue dans le ciel marocain dans la nuit du 20 janvier. En raison de sa forte luminosité, elle pouvait être vue à plus de 650 kilomètres de distance.

L’armée marocaine a-t-elle tué deux miliciens du Polisario ?

Les éléments des Forces armées royales (FAR) auraient tué deux militaires du Polisario lors d’une attaque dans le Sahara hier, lundi.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

Les autorités marocaines et algériennes ont convenu d’une ouverture temporaire du poste frontière Zouj Bghal à la périphérie d’Oujda, pour procéder à l’extradition de onze citoyens algériens ainsi que d’une autre personne de nationalité européenne, du Maroc en...

Des MRE en colère au port de Sète (vidéo)

Le port de Sète a été ce jeudi, le théâtre d’un conflit entre transporteur et ses passagers. Ces derniers qui ont embarqué à Tanger ont refusé de descendre du ferry, obligeant la police à intervenir pour régler la...