Recherche

Les autorités algériennes obligent les imams à critiquer le Maroc dans les mosquées

© Copyright : DR

19 décembre 2020 - 10h00 - Monde - Par: I.L

Sur instructions du gouvernement algérien, les imams des moquées ont été invités à unifier leur prêche de ce vendredi sur les dernières actualités du dossier du Sahara. Objectif : provoquer encore une fois le Maroc.

Dans une circulaire en date du 17 décembre 2020, le ministère algérien des Affaires religieuses a invité les imams des mosquées de toutes les wilayas du pays à évoquer dans leur prêche la normalisation des relations entre le Maroc et Israël.

Dans ce document, le ministre algérien a appelé les imams à dénoncer « la complicité, la conspiration du colonialisme, de l’occupation… à travers la normalisation des relations avec l’entité usurpatrice au détriment des principes de l’humanisme, de la fraternité, de la foi et du droit des peuples à l’autodétermination ». Aussi ont-ils invité les imams à « faire le parallèle entre « ce qui se passe à nos frontières, au Sahara occidental » avec la « politique de colonisation des territoires palestiniens par Israël ».

Pour le ministère, les religieux doivent surtout mettre l’accent sur « la position constante de l’Algérie en matière de soutien aux causes justes » et insister sur l’unité en Algérie entre « peuple, armée et institutions ». Cette décision gouvernementale n’a pas été largement suivie dans les mosquées, notamment sur le dossier relatif au Sahara. Les imams ont simplement évoqué l’arrivée « de l’entité sioniste à nos frontières ».

Mots clés: Algérie , Religion , Sahara Marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact