L’avocat marocain fait chuter les prix en Europe

26 septembre 2022 - 14h20 - Economie - Ecrit par : S.A

En raison de l’augmentation sans cesse croissante des productions du Maroc, d’Israël, d’Espagne, les prix de l’avocat ont chuté sur le marché européen de l’avocat.

Un troisième été marqué par la baisse des prix de l’avocat. Il fallait débourser huit euros cinquante en moyenne au lieu de douze euros pour acheter le carton de quatre kilogrammes cet été. Même constat l’hiver dernier, où les prix ont connu une baisse énorme depuis une dizaine d’années à cause notamment de l’accroissement des productions du Chili, de la Colombie, du Mexique, mais aussi d’Israël, d’Espagne ou du Maroc, fait savoir RFI. Si les producteurs ne diminuent pas leurs volumes, les prix vont poursuivre leur baisse.

À lire : Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

Eric Imbert chercheur au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) note toutefois une avancée positive. Il ressort de ses explications que le fond du marché est excellent. Depuis une dizaine d’années à l’échelle mondiale, le marché de l’avocat connaît une croissance à deux chiffres, soit environ 12 % an. En revanche, le commerce des autres fruits n’augmente que de 2 % environ.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Prix

Aller plus loin

Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

En cette période de sécheresse sévère et de risque de stress hydrique au Maroc, le mouvement Maroc environnement 2050 demande « l’arrêt immédiat » de la culture de certains...

Les producteurs d’avocat marocain répondent « aux mensonges » des Espagnols

L’Association marocaine des producteurs d’avocat « MAVA » s’élève contre la campagne de dénigrement que mènent les agriculteurs espagnols contre l’avocat marocain, très prisé...

Avocat marocain : Récolte exceptionnelle mais à quel prix ?

Malgré la sécheresse qui a touché l’extrême nord-ouest du Maroc, les producteurs marocains d’avocats s’attendent à une récolte exceptionnelle cette saison.

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).