Les banques marocaines mises en garde contre les cyberattaques

18 mai 2021 - 06h40 - Economie - Ecrit par : J.D

Les institutions financières marocaines ne sont pas épargnées par des cyberattaques qui deviennent fréquentes ces dernières années. Bank-Al Maghrib met l’accent sur quelques mesures d’alerte pour protéger le secteur contre des incidents-cybers.

En premier lieu, la direction de la supervision bancaire de Bank Al Maghrib a adressé, en mars 2020, un courrier aux banques marocaines, alertant contre une « potentielle fraude aux virements via l’application banque en ligne particuliers d’une banque de la place, via des interceptions de SMS contenant des mots de passe provisoires ».

Bank-Al Maghrib relève que la digitalisation croissante des services financiers oblige les banques à respecter le cadre légal et réglementaire régissant la sécurité des systèmes d’information, rapporte La Vie Éco. Il s’agit en particulier de la loi sur la cybersécurité et celle qui régit la protection des données à caractère personnel. La banque centrale conseille par ailleurs aux banques du royaume, de recourir aux assurances pour couvrir les risques et permettre aux clients d’être remboursés systématiquement en cas de cyberattaque ou d’opération frauduleuse.

Coordinateur du secteur bancaire en matière de sécurité des systèmes d’information, Bank Al-Maghrib souligne que seuls les tribunaux sont habiletés à définir le champ de la responsabilité de la banque et le remboursement des clients lésés en cas de cyberattaques. Ce travail a pour socle, les règles fixées par les dispositions du code du commerce et du code des obligations et des contrats.

Au plan prudentiel et en ligne avec les standards internationaux, la banque centrale requiert des banques de disposer d’un matelas de fonds propres à même de leur permettre de couvrir l’ensemble des risques, y compris les risques opérationnels.

L’agence de notation financière Moody’s a signalé que depuis le début de la pandémie, le nombre de cyberattaques contre les institutions financières, a plus que doublé entre février et avril 2020 (+238 %).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Piratage - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Maroc : près de 400 cyberattaques déjouées en 2020

Durant l’année 2020, le Maroc a réussi à déjouer 400 cyberattaques et tentatives de piratagemenées par des individus et États hostiles.

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de...

Le Maroc et Israël participent à un exercice de cyberattaque

Le Maroc a pris part mardi à un exercice international de simulation d’une cyberattaque contre le secteur de l’aviation, organisé par la direction nationale israélienne de la...

Des hackers iraniens ciblent le Maroc

Des hackers affiliés à l’Iran seraient liés à une série d’attaques ciblées visant des fournisseurs d’accès Internet (FAI) et des opérateurs de télécommunications au Maroc, en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham baisse encore face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,50 % face au dollar américain et de 1,24 % vis-à-vis de l’euro durant la période allant du 24 au 30 août, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,23% vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,11% face au dollar américain durant la période allant du 28 septembre au 4 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham marocain est resté quasi-stable face au dollar américain et s’est déprécié de 0,91 % vis-à-vis de l’euro entre le 15 et le 21 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Le dirham poursuit sa hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,3 % face à l’euro et est restée quasi stable vis – à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 29 décembre 2022 au 04 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank...

Le dirham baisse encore face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,62% vis-à-vis du dollar américain et s’est dépréciée de 1,04% face à l’euro durant la période allant du 20 au 26 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Légère dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,12 % face à l’euro et de 1,16 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 mai 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.